Les disparues de la nuit
(Lost souls)


Thriller

Lisa Jackson

2008

Harlequin, collection « Best-sellers »


Bâton Rouge, Louisiane : Kristi Bentz reprend les cours à l’Université de All Saints. La jeune femme compte bien réussir à reconstruire sa vie après avoir été la cible d’un tueur en série. Souhaitant écrire un roman sur les tueurs, elle décide d’enquêter sur les disparitions de quatre étudiantes. Elle semble être la seule à se soucier du sort de ces jeunes filles abimées par la vie. Kristi suit leurs traces en s’inscrivant aux mêmes cours, dont un sur l’influence des vampires dans la littérature. Kristi tente de démêler le vrai du faux des rumeurs qui courent, dont celle d’un culte secret d’adeptes des vampires. Kristi apprend qu’elle loue l’appartement de la dernière étudiante disparue. La jeune femme renoue avec Jay McKnight, son ancien amour de lycée, qui a accepté un poste d’enseignant remplaçant en médecine légale et en criminologie…


Ce roman fait partie de la série « New Orleans » qui comprend huit tomes publiés entre 2001 et 2015.


Les tueurs s’identifient à deux personnages historiques liés au vampirisme, Vlad l’empaleur et Elisabeth Bathory. Vlad est doté d’une vision nocturne et d’un odorat accrus. Il ressent le besoin irrépressible de prendre une vie et de boire le sang de ses proies.


Malgré un titre français plutôt ridicule, ce roman est une réussite. J’ai apprécié les personnages (même si je ne connaissais pas du tout cette série) ainsi que l’ambiance générale. L’intrigue mêle des vampires humains, tueurs en série obsédés par le sang, ainsi qu’un culte de vampyres.