La fiancée du vampire
(The abandoned bride)


Romance fantastique

Jane Toombs

1995

Harlequin, collection « Sixième sens »


Sybille Maguire est promise à un riche et séduisant époux. Pour son mariage, elle décide de porter un collier d’opales hérité de sa grand-mère. Elle éprouve alors un profond malaise qui précède une vision prémonitoire. Au pied de l’autel, l’arrivée d’un retardataire met en fuite son futur époux. Le détective privé Max Ryder le traque depuis cinq ans. Le fiancé de Sybille n’est autre qu’un vampire psychique…


Le vampire est responsable de la mort de la sœur de Max Ryder. Ce vampire psychique jette son dévolue sur les « élues », des jeunes femmes douées de pouvoirs magiques. Il se nourrit de leurs sensations négatives, de leur peur et de leur souffrance. Il prend l’apparence de ceux dont il usurpe l’identité. Manipulateur et doté d’une voix hypnotique, il séduit et façonne ses proies selon ses désirs. Adepte de la magie noire, ce vampire peut appeler ses victimes à distance, lire dans les pensées, provoquer des cauchemars, des attaques psychiques ou des illusions. Le lien télépathique avec ses proies est renforcé par certains objets personnels. Le vampire peut également piéger des objets. Ceux qui ont choisi de mettre leurs pouvoirs au service des forces du mal voient leur puissance décuplée.


Ce récit a le bon goût de présenter un vampire psychique. Le reste du récit est particulièrement ampoulé, avec une héroïne nunuche. A réserver aux lecteurs avides de romances désuètes.


Les vampires à l'eau de rose