Silver


Comics fantastiques,
recueil tome 1

Stephan Franck

2014-2017

Glénat Comics


1931, New York, James Finnigan, voleur aguerri, est sur le point de prendre sa retraite. Pour son dernier coup, il cambriole la Fondation Harker. Dans les sous-sols, il découvre un ancien lingot en argent et un journal intime. Finnigan comprend que le récit de Jonathan Harker est véridique, révélant l’existence des vampires. Le cambrioleur fait la rencontre de Rosalyn, la petite fille d’Abraham Van Helsing… Les voici partis en quête du trésor des vampires dissimulé au sein du château de Dracula…


Ce premier recueil, intitulé « Le trésor des vampires », comprend les six premiers comics. Cette série en noir et blanc comprend quatre tomes parus entre 2014 et 2018. Le recueil comprend en fin de volume des informations sur le découpage des pages ainsi qu’une galerie des couvertures.


Les vampires ont appris à se mêler à la foule sans être remarqués. Leurs attributs de prédateurs sont particulièrement utiles pour voyager et chasser sans attirer l’attention des mortels. Les vampires peuvent engourdir les sens des humains et créer des illusions pour protéger leur repaire durant leur sommeil diurne. Ils sont dotés de crocs et de griffes acérés. Incapables d’éprouver des émotions, ils sont véritablement obsédés par leur trésor. La société vampirique hiérarchisée est soumise au grand conseil occulte. Les plus anciens contrôlent les formes de vie inférieures. Les vampires célèbrent la Nuit de Walpurgis en buvant le sang des innocents. Une fois détruit, le corps d’un vampire se décompose rapidement. Le soleil est leur pire ennemi, causant des brûlures qui ne cicatrisent pas. L’argent les brûle superficiellement mais peut être fatal s’il perce leur peau.


Cette bande dessinée mêlant action et aventure est dans la lignée des Pulps. Une fois plongée dans le récit, la lecture s’avère fluide. Le découpage est dynamique.