Eternel hiver


Bande dessinée fantastique

David Munoz et Rafael Vargas

2018

Glénat


Au Moyen Age, en Espagne, deux voyageurs égarés sont piégés dans une tempête de neige. L’un est tué par une créature avide de sang. Albert, le survivant, se confie à un prêtre. Il apprend l’existence de créatures immortelles et d’une secte : les serviteurs de la nuit…


David Munoz est le scénariste des séries de bande dessinée vampiriques « Le manoir des murmures » (2007 et 2011) et « La terre des vampires » (2013 et 2015).


Les vampires disposent de capacités physiques accrues : force, vitesse, insensibilité aux maladies et au froid. Leur cœur ne bat plus. Ils possèdent des crocs et des griffes acérés. Entre eux, ils ont une sorte de connexion mentale. Les vampires ont un besoin régulier de sang. Lorsqu’ils absorbent le sang de leurs proies, ils visualisent également leurs souvenirs. Les vampires sont réduits en cendres par la lumière du jour ou par un endommagement du cœur.

La secte des serviteurs de la nuit s’occupent des moribonds. Ces vampires, qui réfrènent leur soif de sang, se nourrissent de lépreux ou de pestiférés. Ils offrent à leurs victimes l’immortalité ou une mort paisible. La transformation en vampire n’est pas systématique. Peu d’entre eux parviennent à devenir éternels.


Cette bande dessinée en noir et blanc propose un récit simple et classique. L’ambiance sombre et le style de dessins sont intéressants.


Terre des vampires, la