Créatures fantastiques


Etude pour les enfants

Juliette Saumande et Sébastien Mourrain

2017

Fleurus


Les monstres, innombrables, sont répertoriés dans le monde entier. Si certains – comme le vampire Dracula – sont de véritables stars, d’autres restent plus discrets.


Ce guide propose les fiches d'identités de monstres, accompagnées de récits et d'illustrations, ainsi qu’une bibliographie sommaire en fin de volume.


Le mot latin "monstrum" signifie un fait prodigieux, une créature qui sort de l'ordinaire ou désigne également un avertissement des dieux. Les monstres peuvent expliquer des phénomènes incompréhensibles, souvent funestes, qui inspirent la peur. La population terrorisée est aussi plus obéissante à la loi, à son roi ou même, à une plus petit échelle, à ses parents. Depuis l'aube de l'humanité, les monstres occupent une place centrale dans les histoires et la mythologie des peuples anciens. La littérature s’est également largement inspirée des mythes et du folklore. Chaque civilisation cultive des points communs, tout en ayant développé certaines particularités locales.

En 1897, Bram Stoker publie le roman « Dracula ». Le Comte Dracula devint le plus connu de la vaste famille des vampires. Immortel, le vampire craint toutefois le soleil et les symboles religieux. Doté d’une force prodigieuse, il est capable de se transformer en chauve-souris et même de se rendre invisible. Dracula a besoin de voyager avec des caisses de sa terre natale. Le vampire contamine ses victimes par ses morsures et un échange de sang. Dracula créé un lien télépathique avec ses proies. Durant les périodes d'épidémie, la croyance aux vampires est ravivée.

Les créatures vampiriques prennent différentes appellations de par le monde : rokurokubi et nukebuki au japon, sankounian aux Antilles, langsuir en Malaisie, empusa en Grèce, goule dans les régions arabes, brahmarakshasa en Inde. Les cryptides, comme le chupacabra, sont des créatures hors du commun dont l'existence n'a pas été prouvée.


« Créatures fantastiques » propose un sympathique tour du monde des créatures de légendes. La présentation sous forme de carnet est agréable, de même que les dessins soignés. A l’aide des onglets, les enfants peuvent consulter facilement les chapitres sur leurs monstres favoris.


Dracula

Le tour du monde des vampires