Boulevard des monstres


Bande dessinée fantastique

Paul Jenkins et Fred Pham Chuong

2019

Les Humanoïdes Associés


Les monstres vivent en harmonie dans la ville souterraine de Monstreville où les différents secteurs sont reliés. Les habitants ont même perdu l’habitude d’emprunter les escalators pour le monde d’en haut afin d’aller terroriser les humains. Gina, moitié-zombie moitié-sorcière, gère avec enthousiasme une pâtisserie. Elle mène une vie tranquille auprès de son mari vampire et de leurs trois enfants. Gina et certains habitants aperçoivent une lumière bizarre. Le lendemain, un vampire est découvert désintégré sans son appartement. Comme les autorités restent inactives, Gina décide d’enquêter sur cette lumière avec ses amis, un fantôme et un loup-garou. Lorsqu’un groupe de loups-garous disparaît, les vampires sont accusés. Rapidement, les tensions gagnent la ville et un couvre-feu est instauré…


En fin de volume, les auteurs proposent un plan de la ville avec ses différents quartiers ainsi qu’un guide touristique du monde souterrain.


Les vampires se distinguent par des crocs, une peau bleutée et des yeux rouges. Ils disposent d’une force accrue ainsi que de capacités surnaturelles : vol, transformation en chauve-souris, marche sur les murs.


« Boulevard des monstres » est une bande dessinée conséquente au scénario bien mené. J’ai apprécié l’enquête prenante, les courses-poursuites sans temps mort, ainsi que les annexes. Je suis plus réservée sur les dessins plutôt basiques, notamment les visages des personnages.