La nuit des diables
(La notte dei diavoli)

Film d’épouvante

Giorgio Ferroni

1972

Gianni Garko


Nicola est trouvé errant, amnésique et contusionné dans une forêt. Hospitalisé, victime d’un traumatisme inconnu, il reste posté à la fenêtre de sa chambre. Lorsqu’il reçoit la visite d’une femme nommée Sdenka, qui annonce le connaître, Nicola devient terrifié. Il retrouve brusquement la mémoire. Son malheur débuta par la découverte d’un village situé en pleine forêt. Les habitants se barricadent à la nuit tombée…


Ce film est librement adapté de la nouvelle de 1847 « Une famille de vampires » d’Alexis Tolstoï.

Gianni Garko, qui interprète Nicola, a joué dans le film de 1979 « Dracula Blows His Cool ».


Les vampires, désignés sous le terme de vourdalaks, s’en prennent en premier lieu à leurs proches. Ils tuent par amour afin de ne plus être seuls. Ils disposent d’une force supérieure ainsi qu’une résistance considérable à la douleur. Ces vourdalaks se distinguent par leur teint blafard et leur peau particulièrement glacée. Ils sont détruits par un pieu fiché en plein cœur ou par le feu. Leur corps se décompose alors rapidement.


Un village isolé, une galerie de personnages étranges, des accès de folie grandissante, des rituels occultes, un héros oppressé… Ce film propose de nombreuses pistes pour aller crescendo dans l’épouvante et le gore. Le final est particulièrement réussi. Une belle découverte !


Famille de vampires, une

Famille du vourdalak, la

Wurdalaks, les

Alexei Kravchenko
Le tour du monde des vampires
Les vampires folkloriques