L’éveil
Le dernier chasseur de vampires 1


Nouvelle fantastique
pour adolescents

Cendre Elven

2014

1001 encres


Gabriel doit suivre sa mère, Elizabeth, qui déménage fréquemment pour ses travaux de recherche. Désœuvré, le jeune homme intègre une bande d’adolescents gothiques. Un soir, dans un cimetière, leur soirée tourne mal lorsqu’ils entrent dans un caveau en sectionnant une chaîne en argent. Une créature sanguinaire massacre alors les intrus. Seul Gabriel est épargné par la créature, pour qui l’odeur du jeune homme est familière. La créature se révèle être un vampire de 200 ans nommé Eliot, et connu de sa mère. Gabriel découvre qu’Elizabeth est une spécialiste des créatures surnaturelles, et que lui-même est à moitié vampire…


Cette série comprend trois tomes.


Les vampires sont des créatures nocturnes. La nuit, leurs pouvoirs (vitesse, force, régénération et sens supérieurs) sont à leur maximum. Ils se distinguent par leur teint pâle et leurs crocs effilés. Ils craignent particulièrement le soleil qui les brûle. Leurs yeux sont également très sensibles aux lumières vives. Les vampires doivent être invités pour pouvoir entrer dans un lieu privé. Dans les lieux saints, ils éprouvent un mal-être grandissant. Ils ne supportent pas l’argent, l’eau bénite et les prières. Grâce à leur faculté de régénération accrue, les balles ne font que les ralentir.

Elizabeth fut mordue avant la naissance de Gabriel. Ce dernier est un demi-vampire. Gabriel remarque que le citron calme temporairement sa soif de sang.

L’Unité Van Helsing est un ordre religieux voué à détruire les créatures surnaturelles, qu’il juge comme des abominations.


Ce roman propose une mythologie vampirique classique. Ce premier volet est attractif et sympathique, bien que les différents personnages ne m’aient pas bouleversée. Mon avis s’affinera à la lecture du deuxième volet.