Dark and dangerous love
(Saison 1)


Dark romance

Molly Night

2018

Hugo Roman


En 2438, la Terre est dominée par les vampires. La population humaine est réduite en esclavage. Quelques grandes familles humaines ont toutefois conservé leur statut. Evelyn Blackburn rencontre le roi vampire Atticus sans le savoir. La vie de la jeune fille est alors bouleversée, car le roi tombe amoureux d’elle. Sans délai, Evelyn reçoit une convocation royale. Lorsqu’elle fêtera ses 18 ans, elle devra quitter ses proches pour aller vivre au Palais d’Atticus. La jeune fille, qui aspire à la liberté, rêve cependant de vivre auprès d’Ethan, son ami d’enfance …


Cette histoire a été publiée initialement sur Wattpad. La série est parue en trois tomes.


En 2020, afin d’éviter une guerre nucléaire, les vampires ont révélé leur existence. S’en suivirent des affrontements entre mortels et vampires, appelés la Guerre des vampires. La suprématie humaine fut totalement anéantie. Les anciennes croyances sont désormais proscrites par la Nation vampire.

La plupart des vampires ne peuvent pas concevoir d’enfants. La transformation en vampire s’effectue selon deux méthodes : par un échange de sang ou par un procédé magique. La société vampirique étant très hiérarchisée, le lien entre un créateur et son protégé est très fort.

Originaire de l’Atlantide et âgé de plus de 3000 ans, Atticus est l’un des sept premiers vampires. Créés par magie, les Sept sont bien plus puissants que les autres vampires. De plus, ils disposent de pouvoirs inédits : contrôle des éléments, téléportation, télékinésie, visions d’autres lieux, contrôle mental, absorption d’énergie, vision de l’avenir. Atticus peut prendre l’apparence de quelqu’un d’autre. Les sept furent condamnés pour avoir utilisé une magie interdite. Devenus immortels, ils souffrent d’une soif de sang irrépressible. Leurs instincts primaires, leurs sentiments ainsi que leurs côtés les plus sombres sont décuplés.

Les vampires disposent de capacités physiques supérieures : force, vitesse, sens, régénération. Le sang de vampire est régénérateur pour les humains. Lorsqu’ils sont détruits, les plus anciens tombent rapidement en poussière.

La résistance humaine, surnommée les combattants de la liberté, est puissante dans certains lieux du globe, comme l’Australie et l’Antarctique. L’Australie est sous le contrôle des hommes libres, des sorcières et des loups-garous.


Catalogué dans le genre « dark romance », ce roman souffre, selon moi, de graves lacunes. Ce premier volet propose quelques rares scènes violentes ou sexuelles. Le reste du récit suit les mésaventures d’une héroïne naïve (ou plutôt niaise) totalement insipide et peu crédible. Difficile de supporter les répétitions incessantes de l’auteur : le Roi aime Evelyn et ne lui fera pas de mal ; elle doit le comprendre et oublier son amoureux humain. L’ambiance, d’inspiration victorienne, ne correspond pas vraiment à ce monde futuriste où les vampires ont droit de vie et de mort sur les humains. Au final, cette lecture m’a déprimée…