Mords-moi !
Captive du vampire


Roman érotique
pour adultes

Sienna Lloyd

2014

Editions Addictives


Un soir, Héloïse, une serveuse de 22 ans, quitte son lieu de travail en trombe. Renversée par une voiture, elle se réveille dans une chambre inconnue. Gabriel Lamberson, un vampire, l’a sauvée et ramenée chez lui. Selon les lois en vigueur pour les humains et les vampires, Héloïse ne peut plus quitter ce quartier avant un mois. Elle ne tarde pas à coucher avec ce vampire autoritaire et à tomber amoureuse. Leur liaison est bouleversée par l’arrivée de Rebecca, l’épouse disparue de Gabriel. Héloïse choisie de rester dans le quartier vampire pour y écrire un livre sur la nature vampirique…


Ce récit est initialement paru en ebook en six parties, puis dans un premier recueil en 2013. La réédition de 2016 comprend quatre nouvelles inédites.


La nature des vampires fut révélée au grand jour. Durant la Guerre de sang qui dura plusieurs mois, les affrontements firent de nombreuses victimes des deux côtés. A la suite d’accords, les villes furent séparées en différents quartiers. Dans les zones blanches, les humains et les vampires peuvent se côtoyer. Dans les quartiers rouges, les journalistes et les politiciens humains sont tolérés avec un laissez-passer. Les vampires n’ont plus le droit de mordre les humains pour se nourrir. En contrepartie, les dons de sang devinrent obligatoires. Les vampires subissent les fréquentes attaques du groupuscule H, constitué d’humains radicaux anti-vampires.

Les vampires se distinguent par leur absence de reflet, leurs crocs, leur peau froide et pâle. Les vampires de pure souche, appelés les Anciens, ont les yeux verts. Les humains transformés, les Mordus, ont les yeux bleus. Les vampires n’ont pas besoin de nourriture mais ils peuvent apprécier le goût des aliments. Ce sont des créatures immortelles insensibles aux maladies. Certains appréhendent l’éternité et finissent par se suicider (« se consumer » dans leur langage). Leurs capacités physiques sont accrues. Ils sont capables de détecter la proximité d’humains à la chaleur qu’ils dégagent. Les vampires craignent particulièrement la lumière, qui les brule.


Cette romance pour adulte souffre de personnages totalement stéréotypés. Riche, séduisant et macho (à un niveau rarement atteint !), le vampire Gabriel couche dès les premières pages avec l’héroïne. Sans aucune finesse, le scénario alterne entre scènes de sexe, disputes et machinations en tout genre. Cette relation, aussi invraisemblable que superficielle, m’a laissée de marbre.