La légende de Viy
(Viy)


Film fantastique

Oleg Stepchenko

2014

Jason Flemyng, Andrey Smolyakov,
Aleksey Chadov…


Début du 18éme siècle : Jonathan Green a inventé un matériel de cartographie révolutionnaire. Sans le sou, il part le tester en Europe de l’Est. En Ukraine, dans un village isolé, la jeune Pannochka décède. Un jeune prêtre doit la veiller durant trois nuits. La défunte se révèle être une sorcière qui finit par maudire le village. Neuf mois plus tard, Jonathan arrive…


Ce film est également distribué sous le nom « Forbidden Empire » aux USA et au Canada, ou encore « Forbidden Kingdom » en Angleterre.

« La légende de Viy » est un film russe/tchèque librement inspiré de la nouvelle " Vij " de Gogol de 1835. Mario Bava l'avait déjà adaptée en 1960 dans son film " Le masque du démon ". Une première version russe a été réalisée en 1967 sous le titre « Viy ». En 1973, une courte bande dessinée intitulée "Le viyi" fut réalisée par Esteban Maroto. En 2009, la bande dessinée " Veillée funèbre " a repris fidèlement l'histoire de " Vij ".

Jason Flemyng a joué dans l’épisode « Ménage à trois » de la série télé « Les prédateurs » en 1997. Il a interprété le Dr Jekyll dans le film « La ligue des gentlemen extraordinaires » en 2003.


La sorcière peut changer d’apparence : parfois c’est une vieillarde effrayante et parfois une beauté ensorcelante. Avec ses griffes, elle est capable de grimper rapidement aux murs et aux plafonds. Elle peut également voler. Le chant du coq, qui annonce l’aube, la fait fuir : elle doit alors regagner son cercueil.


Les personnages du début du film (la fiancée de Green et son père en Angleterre) sont totalement inutiles. Par la suite, le film devié haché et hystérique. Les trop nombreux personnages ne sont que des clichés. Ce film, indigeste, n’est sauvé ni par ses acteurs qui surjouent, ni par ses effets spéciaux peu effrayants.

Vij

Masque du démon, le
Viy

Veillée funèbre
Viyi, le