Empire of the dead


Comics d’horreur, volumes 1 et 2

George A Romero, Alex Maleev,
Dalibor Talajic et Andrea Mutti

2014-2015

Marvel


Cinq ans après l’apparition des zombies, la ville de New-York est dirigée par le maire Ronald Chandrake. Pour divertir la population, il a mis en place des combats entre morts-vivants. Penny Jones effectue des recherches scientifiques sur les zombies. Elle est convaincue que l’agressivité des morts-vivants peut être maîtrisée. Certains zombies, comme Frances Xavier, autrefois membre des forces de l’ordre, reprennent peu à peu conscience de leurs actes. Les habitants de New-York ne savent pas que Chandrake, ainsi que les autres membres des autorités, sont des vampires. Des tensions et des rivalités ne cessent de grandir au sein de la communauté vampirique…


Cette série, en cours de traduction, comprend trois volumes (« acts » en vo), chacun regroupant cinq comics. Une adaptation en série tété est en projet.


Les vampires dissimulent leur véritable nature aux humains. Afin d’éviter d’attirer l’attention dans cette ville close, Chandrake nourrit ses pairs avec du sang de rats. Outre leur immortalité, les vampires disposent de capacités physiques supérieures : force, guérison rapide, immunité contre les maladies. Contrairement aux légendes, ils se reflètent dans les miroirs et ils ne se changent pas en animal. Les croix et le soleil ne les indisposent que légèrement. Les vampires possèdent des crocs rétractables. Leurs sentiments sont exacerbés. Ils sont capables d’hypnotiser efficacement leurs proies humaines. Les vampires sont détruits par un endommagement du cœur. Une fois morts, ils se transforment alors en zombie. Les humains se transforment en vampire une fois vidés de leur sang, après une quatrième morsure.


Cette bande dessinée, bien construite, présente des vampires tout aussi avides de sang que de pouvoir. L’adaptation en série télé est à suivre de près.


Martin