Aspic :
Détectives de l’étrange


Bande dessinée fantastique,
tomes 3 et 4

Thierry Gloris et Jacques Lamontagne

2013 - 2015

Quadrants


A Lille, Flora et Hugo mènent une enquête dans une foire aux phénomènes. De leur côté, l’inspecteur Nimber et le consultant privé Dupin suivent la piste d’un tueur en série. Cet assassin cible les jeunes femmes qu’il vide entièrement de leur sang. Les corps porte tous une large et profonde entaille au niveau du cou. Flora est enlevée par un des forains, Schreck dit le Grand Nesuferitu…


Les tomes 3 et 4 (intitulés « Deux ch’tis indiens » et « Vaudeville chez les vampires ») constituent la deuxième enquête de la série.


Le terme roumain pour désigner un vampire est « varcolac ». Ces créatures immortelles disposent de capacités physiques supérieures (force, vitesse, sauts, insensibilité aux blessures par balles) ainsi que de dons surnaturels (regard magnétique, influence des rêves, connexion psychique avec leur victime). Ils se distinguent par leur teint livide, leurs yeux rouges, leurs crocs et leurs griffes acérés. Les vampires ont pour règle de ne jamais tuer un de leurs semblables. Ils utilisent des serviteurs humains à qui ils accordent une longévité exceptionnelle en leur donnant de leur sang. La transformation en vampire est progressive. Le vampire doit s’abreuver du sang de sa proie durant 40 nuits. Les vampires sont détruits par le feu ou la décapitation. La mère de Schreck est Erzébeth Bathory. Grâce à ses dons de médium, Flora résiste, dans une certaine mesure, à l’hypnose des vampires.


Cette bande dessinée mêle fantastique et humour au 19ème siècle. Je n’ai pas vraiment accrochée aux différents personnages (principaux ou annexes), et j’ai trouvé la fin assez abrupte.