Le pire des vampires


Roman fantastique
pour les enfants

Benoit Broyart et Edith

2008

Milan Poche "Cadet +, Eclats de rire"


A Livia, petit village des Carpates en Roumanie, les habitants préparent un grand banquet pour accueillir l'été. Une rumeur ne tarde pas à gâcher les réjouissances. Le Comte Bogdan serait de retour après trente ans d'absence. Les adultes, qui décident de ne rien dire aux enfants, bâclent la fête pour remballer avant la nuit. La jeune Silvia comprend que le trouble fête est un certain Bogdan. En pleine nuit, elle se rend à son château...


Les vampires, ayant des yeux très sensibles, ne supportent pas la lumière du jour. Ils se reposent dans un cercueil durant la journée. Ils ne se reflètent pas dans les miroirs. Particulièrement pâles, ils possèdent également des crocs effilés, des sens accrus ainsi que des pouvoirs hors du commun : empathie animale, télékinésie, lecture des pensées. Les vampires craignent l'ail et ils sont détruits par un pieu fiché dans le cœur ou par la décapitation.

Le Comte Bogdan est assisté par Victor, un spectre plein de ressources. Bogdan souffre d'une maladie rare, l'humanistrose. Ne supportant plus de boire du sang humain, il redevient peu à peu un mortel.


Cette transformation "à l'envers", d'un vampire qui redevient humain, est une bonne idée. Les découvertes de la petite Silvia sont bien amenées.