La bête du néant


Roman fantastique

M.A. Rayjean

1970

Fleuve Noir


A Saint-Véran, un petit village de montagne, un berger fait un malaise. Quelques témoins assistent impuissants à sa mort foudroyante. Etrangement, son corps se décompose rapidement. Henri Gil se rend au village pour enquêter. Il est journaliste à l'Echo noir, qui relate des affaires bizarres, étranges ou insolites…


Ce roman fait partie de la collection "Angoisse". Le personnage du journaliste Henri Gil est également présent dans un autre roman de Rayjean également publié en 1970, "Le sang et la chair".


Rhâzine est une créature phosphorescente qui peut se rendre invisible. Tous les sept jours, elle a besoin de se nourrir en absorbant du sang humain. Ses disciples, toujours des hommes, éprouvent un plaisir absolu à son contact. Ils doivent conserver son existence secrète, sous peine d’une mort horrible. Rhâzine est capable d’appeler ses disciples à distance. Les animaux, particulièrement effrayés en sa présence, refusent même d’approcher de son antre. Rhâzine craint la lumière du soleil.


Ce roman propose une vision du vampirisme originale. L’ambiance intimiste de ce village m’a également beaucoup plu.