Comte Dracula


Bande dessinée fantastique

Guido Crepax

1983

Actes Sud BD


Mina écrit à son amie Lucy. Elle lui apprend que son fiancé Jonathan est parti pour affaires en Transylvanie. Lucy, courtisée par trois prétendants, est sur le point de se marier. Les deux amies se retrouvent à Whitby où un navire s'échoue. Seul le capitaine est retrouvé à bort, accroché sans vie à la barre. Lucy souffre de crises de somnambulisme et s'affaiblit, sans raison apparente, de jour en jour. Un spécialiste, le Docteur Van Helsing, est appelé en urgence. Pendant ce temps, Jonathan consigne son séjour dans son journal. Le jeune homme est emprisonné au château du Comte Dracula...


La bande dessinée "Comte Dracula" est suivie de "Frankenstein".


Les non-morts survivent grâce au sang des vivants. Ils finissent par contaminer leurs victimes qui se transformeront en vampire à leur mort. Durant la journée, le Comte Dracula se repose sur une couche de sa terre natale pour alimenter sa force. Il dort les yeux grands ouverts. Les vampires se distinguent par leurs yeux rouges, leurs crocs acérés et leur absence de reflet. Ils disposent de capacités physiques supérieures (force, vitesse, escalade des murs comme un lézard) et de dons surnaturels (transformation en loup, en chauve-souris ou en fumée, hypnose et appel télépathique). Les non-morts ne supportent pas les croix ni l'odeur des fleurs d'ail. Ils sont détruits par un pieu fiché dans le cœur et par la décapitation.


Bien que les proportions des dessins soient approximatives, cette bande-dessinée possède des qualités. J'ai apprécié la trame générale de l'histoire ainsi que le découpage, très cinématographique.


Dracula