Le fantôme de Baker Street


Roman policier fantastique

Fabrice Bourland

2008

10/18


1932, Londres : deux détectives débutants, Andrew Singleton et James Trelawney, sont engagés par la veuve de Sir Arthur Conan Doyle. Elle leur décrit la dernière nuit, particulièrement agitée, de son mari décédé deux ans auparavant. Lady Jean aurait même entendu une voix parler à son époux. Elle leur relate ses derniers mots : « Le pensionnaire est dans la boîte, il faut qu'il y reste ». De récents événements semblent être reliés à l'œuvre de Sir Arthur Conan Doyle. Plusieurs crimes sanglants sont signalés dans Londres à Jamaica Lane, Chicksand Street, Picadilly ainsi que des disparitions d'enfants à Hampstead. Singleton et Trelawney apprennent qu'avec le prolongement de Baker Street, un numéro 221 existe désormais. L'actuel propriétaire s'est plaint de phénomènes inexpliqués. Les deux détectives assistent à une séance de spiritisme organisée au 221.


Fabrice Bourland a publié plusieurs romans avec les mêmes personnages : "Les portes du sommeil" en 2008, "Le diable du Crystal Palace" en 2010, "Le serpent de feu" en 2012 et "Hollywood Monsters" en 2015.


Certains personnages fantastiques ont pu s'affranchir de leurs créateurs et devenir des entités spectrales dans le monde réel. Ces spectres redoutent les pointes d'armes blanches, capables de dissoudre leur substance vitale. Dracula, le personnage de vampire créé par Bram Stoker a pris l'apparence de l'acteur Bela Lugosi qui l'avait incarné dans le film d'Universal de 1931. Selon Singleton et Trelawney, Dracula est la créature la plus redoutable.


Dans ce roman policier fantastique, les monstres prennent vie : des grands monstres de la littérature victorienne comme Dracula, Dorian Gray, Dr Jekyll ou encore Carmilla Karnstein mais aussi Jack l'éventreur. La lecture est plaisante et l'enquête bien menée.