Héloise


Nouvelle fantastique

Anne Hébert

1980

Edition du Seuil


Christine et Bernard sont sur le point de se marier. Ils reviennent à Paris après leurs fiançailles en province. Dans le métro, Bernard tombe sous l’emprise d’une jeune femme incroyablement belle et pâle. L’inconnue est accompagnée par un homme asthmatique. Poussé par un désir incontrôlable, Bernard n’aura de cesse de la retrouver. Ecœuré de sa vie passée, il n’éprouve plus aucun sentiment pour Christine et veut changer d’appartement…


Les vampires ne supportent pas la lumière. Leurs lois leur interdisent de s’attacher à leurs proies humaines. Ils finissent par contaminer leurs proies qui deviennent rapidement épuisées par leurs étreintes. La vampire Héloise et son compagnon remplissent de petits flacons du sang de leurs proies. Les vampires dégagent une forte odeur de vase. Ils se distinguent par une absence de reflet et un regard hypnotique.


Ce court roman est assez original dans son approche du vampirisme. Anne Hébert décrit avec brio le changement radical qui s’opère chez Bernard, victime impuissante d’Héloise.