L’histoire des vampires
de la nuit
(The tale of the nightly neighbors)


Roman d’épouvante pour enfants

Kathleen Derby

1995

Folio Junior


La nuit venue, les membres de la Société de Minuit se réunissent pour raconter des histoires horribles. Betty raconte le récit d’Emma, une jeune fille active et curieuse. Elle remarque l’arrivée de nouveaux voisins d’en la maison d’en face. Le couple et leur fils ont une apparence étrange : maigres, pâles et tout de noir vêtu. Les Braun, originaires d’Ukraine, se font livrer deux énormes caisses en bois. Les voisins d’Emma ne sortent qu’à la nuit tombée…


Ce roman fait partie de la série « Fais-moi peur ! » (en vo « Are you afraid of the dark ? »).


Les vampires ne supportent pas la lumière du soleil. Durant la journée, ils se reposent dans un cercueil. Les vampires craignent l’ail et ils doivent être invités pour entrer dans un lieu privé. En leur présence, les animaux deviennent agressifs.

Le sixième sens des vampires leur permet de ressentir lorsqu’ils sont observés. Leurs yeux aux teintes rouges ne clignent jamais, et leur permettent de voir dans le noir. Les vampires possèdent un regard hypnotique, des crocs effilés ainsi qu’une peau pâle et glacée. Ils sont plus forts et plus rapides que les mortels.

Le maître vampire utilise des serviteurs humains qui assurent sa sécurité durant la journée et qui prospectent les environs pour trouver de nouvelles victimes. Les victimes d’un vampire souffrent de langueur. Elles finissent par se transformer en vampire. Une seule morsure d’un vampire adulte suffit à transformer un humain. Un enfant vampire est moins puissant qu’un vampire adulte. Tuer le maître vampire permet de libérer ses victimes qui redeviennent humaines.


Ce roman, qui présente un vampire classique, est particulièrement réussi. Avec cette invasion vampirique, l’auteur est parvenu à créer une ambiance angoissante et palpitante.