Dracula


Livre illustré, en anglais

Bram Stoker, Luis Scafati

2008

Bloody Books


Lady L. souffre de cauchemars qui la laissent alanguie toute la journée. Elle ne se souvient pas qu’un visiteur nocturne vient la mordre pour se nourrir de son sang. De nombreuses femmes éprouvent les mêmes symptômes. Le corps médical est divisé : épidémie ou cas d’hystérie collective ? Bram Stoker étudia ces faits. Pour lui, tout débuta avec le récit de voyage d’un certain Jonathan Harker, partit pour affaires en Transylvanie…


Le texte et les illustrations sont de Luis Scafati d’après le roman « Dracula » de Bram Stoker paru en 1897.

Dracula est un vampire, également nommé Nosferatu, Strigoi, Moroi, Vukodlak, Wutrich ou encore Wampyr. Ce mort-vivant doit boire du sang humain pour survivre. Il se distingue par ses crocs, son teint pâle ainsi qu’une absence de reflet et d’ombre. Les vampires disposent de pouvoirs surnaturels comme une voix hypnotique et un don de métamorphose (transformation en chauve-souris ou en brume). Les vampires sont capables de commander aux espèces animales dîtes inférieures. Les vampires fuient les rayons du soleil et les croix. Ils sont également sensibles à l’odeur de certains fruits. Le jour, ils reposent dans un cercueil contenant une couche de leur terre natale. Les vampires sont détruits par les pieux en bois de frêne ou de rosier sauvage.


Cette libre adaptation de « Dracula » de Stoker est une œuvre originale d’un artiste, qui propose sa vision de l’œuvre. J’ai beaucoup plus apprécié son travail sur les différents décors de l’intrigue que celui sur les corps et les visages. Quelques lignes de texte accompagnent les crayonnés de l’auteur. Dans cette version, Mina, réincarnation d’un ancien amour de Dracula, doit retenir le vampire jusqu’à l’aube. Il finira détruit par Van Helsing, dans les ruines de l’abbaye de Carfax.


Dracula