Syncope blanche


Roman fantastique

Kurt Steiner

1958

Fleuve Noir


Paul Clarmont, assureur itinérant, mène une vie monotone. Il devient de plus en plus obsédé par la brièveté de sa ligne de vie jusqu'à avoir des visions d'accidents mortels. Une chiromancienne lui annonce une mort prochaine, tout en lui affirmant que sa vie va continuer. Paul Clarmont va devenir une créature avide de sang humain...


Ce roman fait parti de la collection "Récit étrange et fantastique".


Paul Clarmont est persuadé avoir besoin de sang de personnes vivantes pour continuer à vivre. Sa maladie mentale a engendré des transformations comme un accroissement de ses capacités physiques (force, endurance, adresse, vitesse, vigueur, vision nocturne performante), une baisse de température ou encore une modification de ses oreilles, de ses canines et de ses ongles (tous plus pointus). Dans son délire associé au mythe du mort-vivant, le héros perd ses forces durant la journée. Il pense ne plus avoir de reflet.


Ce roman original propose une vision médicale du vampirisme. Le héros souffre d'une maladie mentale qui engendre psychoses et hallucinations.