Vampirisme énergétique


Etude

Arnaud Thuly

2014

Alliance magique


Cet ouvrage permet d'approfondir ses connaissances sur le sujet méconnu des vampires énergétiques, également appelés vampires psychiques. Loin des clichés, le vampirisme énergétique relève d'un phénomène de survie. Ce mécanisme d'autodéfense permet à ces personnes, conscientes ou non de leurs actes, de compenser une perte d'énergie. L'auteur s’appuie sur ses expériences et ses études, ainsi que des collaborations avec des associations de recherche américaines et anglaises.


Arnaud Thuly est le fondateur des éditions Alliance magique. L'étude comprend une bibliographie complémentaire.


Le vampire émotionnel n'absorbe aucune énergie mais assouvit ses propres besoins. Il se décharge sur son interlocuteur en mettant en place une sorte d'emprise mentale. Les grands types de vampires émotionnels sont : le pervers narcissique, l'intimidateur, le fouineur, l'égotique, le tragédien ou encore le dépressif. Le vampire émotionnel exerce une pression psychologique qui fatigue mentalement - et parfois physiquement - sa victime.

Les vampires psychiques cherchent à combler des lacunes énergétiques. Les vampires énergétiques intentionnels sont de trois types : le survivant (qui souffre d'une maladie de longue durée), le prédateur (qui ressent comme une faim inassouvie et éprouve du plaisir à absorber l'énergie) et le magickien ou vampyre magick (en quête de pouvoir magique ou d'immortalité).

La présence d'un vampire peut être repérée en étudiant les symptômes ressentis par ses victimes. La majorité des prélèvements en énergie s'effectue entre minuit et trois heures du matin. La diminution énergétique et des défenses immunitaires entraînent fatigue, dysfonctionnements et parfois dégâts internes. La victime devient alors à son tour un vampire énergétique pour combler ses besoins. Les vampires énergétiques marquent leur victime afin d'établir un lien énergétique et les vampiriser à distance. La vampirisation profonde, qui puise directement dans les réserves vitales, est particulièrement néfaste.

Les différentes techniques de vampirisation sont les suivantes :
- la vampirisation de proximité ou de surface s'effectue par contact physique et visuel,
- la vampirisation d'environnement est le fait de vampires capables de cibler à distance l'aura de ses victimes,
- les vampires conscients de leurs actes peuvent cibler une proie particulière,
- la vampirisation sexuelle, également nommée vampirisation des songes, est le fait de vampires capables de quitter leur corps pour agir.

L'auteur propose des pistes pour les vampires énergétiques qui souhaitent minimiser leur impact sur leur entourage ainsi que des méthodes pour s'en protéger (notamment comment apprendre à voir l'aura et à améliorer sa sensibilité énergétique).

Certaines entités vampiriques s'abreuvent de l'énergie vitale humaine comme les larves (des concrétions astrales résultantes de pensées négatives), des esprits désincarnés (proches du plan physique et capables d'interagir dans le monde matériel), des succubes et des incubes (qui se nourrissent de l'énergie vitale et sexuelle durant le sommeil). En général, les humains qui éprouvent la peur ou le plaisir sont plus perméables.


Cet ouvrage présente le phénomène naturel de vampirisme énergétique, dont les mécanismes sont à la base du vampirisme que l'on connaît. La lecture est plaisante et instructive malgré la partie sur les rituels de protection, aussi discutable que n’importe quelle autre pseudoscience présentée dans ce type d’ouvrage.