Confessions androgynes
(The need)


Roman fantastique

Andrew Neiderman

1992

Pocket


Los Angeles : Clea Cave, une actrice en vogue, fait des aveux à l'inspecteur Mayer. Elle se dit responsable de plusieurs meurtres. Clea annonce qu'elle fait partie des androgynes, capables de changer de sexe à volonté. Richard, la personnalité mâle de Clea, a assassiné son dernier amant humain. Clea est une anomalie parmi son espèce car elle éprouve des sentiments pour les humains et des remords à les tuer...


Selon les dires de Clea, les androgynes ont été créés par Dieu. En châtiment du péché originel, ils devinrent les prédateurs des humains. Les androgynes chassent les humains, également surnommés « les inférieurs », sous leur forme masculine. Ils absorbent les forces vitales de leurs proies durant l'acte sexuel. Les androgynes se transforment dès leur première menstruation et cessent de vieillir jusqu'à la ménopause. Les androgynes femelles sont uniquement fécondées par un androgyne sous sa forme masculine. Quelque soit leur âge réel, les androgynes sont particulièrement attirants pour les humains. Leur présence et leur voix sont presque hypnotiques. Les androgynes disposent de sens accrus. Ils se reconnaissent entre eux au premier regard. Les animaux pressentent leur dangerosité.


Les vampires d'Andrew Neiderman ressemblent aux succubes et aux lamies. Leurs deux personnalités distinctes sont particulièrement originales. Le roman est un mélange de récit d'horreur et de thriller.