Count Dracula


Téléfilm d'épouvante

Philip Saville

1977

Louis Jourdan, Frank Finlay…


Jonathan Harker se rend au château du Comte Dracula, en Transylvanie, pour y conclure une vente immobilière. Le jeune homme devient rapidement le prisonnier du Comte, qui le force à écrire des lettres à ses proches. Mina, sa fiancée, se languit de le revoir…


Frank Finlay, qui interprète Van Helsing, a joué dans " Lifeforce " en 1985.


En Transylvanie, les vampires sont appelés les strigois. Durant la nuit, ces êtres immortels sont tout puissants. Pendant la journée, le Comte Dracula se repose sur une couche de sa terre ancestrale. Les vampires se distinguent par leur absence de reflet, leurs yeux rouges, leurs ongles pointus et leurs crocs acérés. Jonathan remarque que Dracula a les paumes poilues. Le Comte peut grimper aux murs tel un lézard et se métamorphoser (en brume, en chauve-souris ou en loup). Ses victimes féminines oublient ses attaques nocturnes. Elles finissent par s'affaiblir pour se transformer en vampire à leur mort.

Alors qu'ils sont totalement insensibles aux blessures par balle, les vampires craignent les croix ainsi que l'odeur des fleurs d'ail. Van Helsing utilise des hosties pour repousser les vampires ou condamner leur cercueil. Ils sont détruits par un pieu fiché dans le cœur accompagné de prières. Les vampires ressentent la mort de leurs congénères.


Cette adaptation académique, assez fidèle au roman de Bram Stoker, est malheureusement très ennuyeuse, d'autant plus qu'elle dure plus de 2h30… Je ne suis pas du tout convaincue par Louis Jourdan dans le rôle du Comte vampire ni par les effets visuels sensés symboliser l'influence maléfique de Dracula. Le téléfilm propose quelques plans d'extérieur de Whitby ainsi que du cimetière de Highgate (utilisé pour représenter la demeure de Carfax). Dans cette adaptation, Mina et Lucie sont sœurs ; tandis que le personnage d'Arthur évoque celui de Quincey, ici absent.


Dracula

Lifeforce