Tokyo ghoul


Manga d'horreur

Sui Ishida

2011-2014

Glénat


A Tokyo, de nouvelles attaques de goules sont à craindre. Les restes de plusieurs victimes viennent d'être découverts. Ken, étudiant timide de 18 ans, est mordu par un de ces monstres mais la goule meurt avant de le dévorer. A l'hôpital, son médecin décide d'utiliser certains organes de la créature pour le sauver. Rétabli de ses blessures, Ken ne parvient plus à s'alimenter. Comprenant qu'il est devenu un être hybride, il va devoir maîtriser ses instincts prédateurs…

Cette série comprend quatorze tomes. Une nouvelle série, intitulée « Tokyo Ghoul : RE », a débuté en 2014.

Les goules chassent les mortels pour se repaître de leur sang et de leur chair. Leur instinct territorial est très fort. Ces créatures prennent l'apparence des humains pour se dissimuler parmi eux. Leur apparence réelle est monstrueuse : des yeux rouges, des dents acérées ainsi que des griffes qui ressemblent à de longs tentacules (surnommées "kagune"). Leurs capacités physiques sont supérieures : récupération rapide, force, sauts, vitesse et sens accrus. Les goules qui ne se nourrissent pas régulièrement de chair humaine sont plus faibles.

Ken est le premier hybride mi-humain mi-goule. Ken découvre que certaines goules ont des capacités différentes. Les "volantes" sont moins résistantes mais plus rapides. Les "écailleuses" sont tenaces et possèdent une capacité de guérison rapide. Les goules surnommées à queue sont les plus équilibrées.

Ken accepte de travailler au café "L'Antique" tenu par des goules moins agressives que les autres. Ces êtres s'entraînent à paraître humains, notamment en se forçant à manger. Ils fournissent de la chair humaine à certaines goules incapables de chasser. Les goules ont pour règle de dissimuler leur nature et de tuer les humains qui découvrent leur secret. Pour chasser, les goules portent des masques, dissimulant ainsi leur identité.

Elles redoutent les humains appartenant à la Brigade des Goules, spécialement entraînés pour les détruire. Ces chasseurs humains sont surnommés les colombes. Ils offrent de fortes récompenses aux citoyens leur fournissant des indications sur les goules.

Les goules ont un "Facteur RC" dix fois plus élevé que celui des humains. Pour attaquer, les goules utilisent leur kagune, un ensemble de cellules RC projetées hors du corps, qui ressemble à une sorte de muscle liquide.  Lorsque les goules se nourrissent du sang et de la chair de leurs proies humaines, les goules absorbent des cellules RC. Sous l’activation des RC, leurs yeux deviennent rouges, trahissant leur véritable nature.

Les goules cannibales, surnommées les goules de feu, sont rares. Elles doivent surmonter leur dégoût en absorbant la chair au goût infect de leurs congénères. Selon les rumeurs, les goules de feu acquièrent ainsi plus de puissance grâce à un excès de cellules RC.

La Brigade des Goules a mis en place des portiques spéciaux capables de détecter les goules. Ken, étant mi-humain mi-goule n'est pas détecté par ces portiques. Les agents de la brigade utilisent des balles spéciales recouvertes de kagune fondu qui sont efficaces contre les quatre types de goules. Ils utilisent des quinques, des armes fabriquées à base d'appendices de kagune.

Tokyo comprend 23 arrondissements officiels, un 24ème situé sous la ville, regroupe un immense labyrinthe souterrain creusé par les goules.

Le groupe de goules Aogiri veut dominer par la force leurs congénères ainsi que les humains.


Cette série propose un univers assez glauque, gore et violent. L'auteur fournit petit à petit les caractéristiques des différentes goules. Un changement radical intervient dans le tome sept où Ken accepte sa nature de goule pour mettre un terme à des séances de torture. Par la suite, il part à la recherche du Docteur Kano, responsable de sa condition actuelle de goule. On suit également les enquêtes des inspecteurs du CCG.