Genèse
La Guilde de Nod 1


Romance fantastique

Cécilia Correia

2012

Rebelle


Londres, 1888, Elizabeth Rosebury veut à tout prix échapper au mariage arrangé par son père. Son dernier stratagème échouant, elle s'enfuit dans les rues de Whitechapel. Agressée par des malfrats, elle est sauvée par Guillaume Gardenac. Après trois jours d'inconscience, Elizabeth se réveille chez son hôte. Lord Gardenac est un vampire mélancolique séduisant. Destinée à devenir une vampire, Elizabeth est finalement transformée par Guillaume. Elle se révèle bien différente de ses pairs, notamment en supportant la lumière du jour. Pour tenter de comprendre sa nature exceptionnelle, Guillaume entraîne sa descendante dans des aventures autour du monde. Ils sont accompagnés par Marcus, ancien légionnaire romain et ami de Guillaume…

Cécilia Correia est également l'auteur de la série " Les aventures d'Aliette Renoir " qui comprend actuellement deux tomes : " La Secte d'Abaddon " paru en 2012 et " Dans l'ombre du roi " publié en 2013.


Les vampires sont des créatures immortelles à la peau pâle et froide. Contrairement aux autres vampires, Elizabeth a toujours un cœur qui bat. Les vampires doivent boire régulièrement du sang humain pour assurer leur survie. Il leur est cependant interdit de tuer les humains sous peine d'accoutumance. Le sang animal est particulièrement néfaste à leur équilibre mental. Les vampires disposent d'une force décuplée, de sens accrus (ils sont notamment très sensibles à l'odeur du sang), d'une vision nocturne performante ainsi que d'une salive cicatrisante. Ils possèdent des facultés surnaturelles comme la télékinésie et l'hypnose par le regard. Chaque lignée vampirique dispose d'un don (en magie, en alchimie, en divination ou en métamorphose). La lignée de Guillaume est performante en magie. Marcus, lui, est un " murmureur ", capable d'appeler ses proies à distance et d'influencer leurs rêves.

Les vampires craignent les rayons du soleil. Ils sont détruits par la décapitation ou par un pieu en bois fiché dans le cœur. Les armes blanches en argent sont particulièrement efficaces pour trancher leur peau. Les morsures des goules nécrophages sont souvent fatales pour les vampires. Tout comme les humains, les vampires souffrent des températures extrêmes. Les prêtres humains de l'ordre de la Croix de sang vouent leur existence à exterminer les vampires.

Le vampirisme est considéré comme une malédiction. Les rares humains qui peuvent assumer la transformation en vampire sont changés sous la surveillance de la Guilde. Cette institution vampirique, située sur la Terre de Nod, édicte les lois à respecter.


La lecture de ce premier tome est agréable et fluide. Cécilia Correia intègre régulièrement des éléments steampunk au récit, notamment les moyens de déplacement des héros. Bien que le personnage de Guillaume manque un peu de charisme, " Genèse " est un roman plaisant et intéressant.