Evil of Dracula
(Chi o suu bara)


Film d'épouvante

Michio Yamamoto

1974

Toshio Kurosawa, Shin Kishida


M. Shiraki se rend à l'école Seimei où il a obtenu un poste de professeur. Il apprend que la femme du principal est morte deux jours plus tôt dans un accident de voiture. Le principal lui annonce qu'il suit les coutumes locales : le corps de sa femme est conservé à la cave durant une semaine avant d'être suite enterré (et non incinéré). Le principal lui fait également part de sa décision : M. Shiraki est désigné comme son successeur dans la gestion de l'école. Durant la nuit, M. Shiraki entend un chant de femme. Il est attaqué par deux femmes vampires avant de perdre conscience. Au matin, il pense avoir rêvé…

Michio Yamamoto a réalisé deux autres films vampiriques : " Vampire doll " en 1970 et " Lake of Dracula " en 1971. L'assistant du principal, fervent admirateur de Baudelaire, déclame son poème " Le vampire ".


Les vampires sont des êtres nocturnes qui se reposent dans leur cercueil durant la journée. Ils n'apparaissent pas sur les photos. Ils se distinguent par leurs crocs effilés ainsi que par leur peau pâle et glacée. Les vampires disposent de pouvoirs surnaturels (lévitation, contrôle mental, télépathie) et ils sont également capables d'appeler à distance les proies dont ils ont déjà goûté le sang. Les vampires mordent leurs victimes près du cœur, les destinant à devenir à leur tour un vampire après leur mort. Le principal et sa femme peuvent prendre l'apparence de leurs proies en les tuant puis en prenant la peau de leur visage. Les vampires sont détruits par un pieu fiché dans la poitrine ou en étant immergés dans un lac. Le poids des âges les rattrapant, leur dépouille se décompose rapidement.

Selon une légende locale, un occidental chrétien aurait fait naufrage sur les côtes de la région deux cent ans plus tôt. Les chrétiens étant persécutés à cette époque, le naufragé aurait renié son dieu. Il devint alors un démon suceur de sang et contamina sa première victime, une jeune fille japonaise. Le couple fut mis à mort et enfermés dans un cercueil de métal.


Michio Yamamoto signe avec brio le dernier volet de sa trilogie vampirique. " Evil of Dracula " reprend, comme les films précédents, l'ambiance des films d'horreur gothique européens. Le vampire mâle, dont l'interprétation bestiale évoque Christopher Lee, s'offre également une décomposition digne des films de la Hammer. J'ai apprécié le pouvoir original du couple de vampires, qui leur permet de rester incognito dans la région.


Lake of Dracula
Vampire doll