Lake of Dracula
(Noroi no yakata : chi o su me)


Film d'épouvante

Michio Yamamoto

1971

Midori Fujita, Shin Kishida,
Osahide Takahashi


Durant son enfance, Akiko avait été traumatisée en découvrant le cadavre d'une femme dans un manoir isolé. Près de vingt ans plus tard, Akiko est toujours hantée par la vision d'un homme terrifiant aux yeux dorés. La jeune femme est de retour dans la région du Lac Fujimi, où elle s'installe avec sa sœur. Le gardien de la résidence reçoit une grande caisse qui contient un cercueil de pierre au nom de Dracula…

Michio Yamamoto a réalisé deux autres films vampiriques : " Vampire doll " en 1970 et " Evil of Dracula " en 1974.


Le vampire se distingue par un teint livide, des crocs effilés et des yeux luminescents. Cette créature nocturne dispose d'une force accrue. Contrairement aux légendes, le vampire se reflète dans les miroirs. Grâce à son pouvoir de télépathie, il peut appeler ses victimes à distance. Sa morsure contamine ses proies qui se transforment à leur tour en vampire après leur décès. Les nouveaux vampires obéissent totalement à leur maître. Lorsque le maître vampire est détruit, ses disciples, délivrés de son emprise maléfique, meurent également. Les vampires sont éradiqués par un pieu fiché dans le cœur ; leur corps se décompose alors rapidement. Afin de s'assurer de sa destruction, le mieux est de brûler les restes.


Le réalisateur japonais Michio Yamamoto poursuit sa trilogie vampirique en utilisant les ficelles des films d'horreur gothique européens. Le vampire arbore une nature maléfique et bestiale qui rappelle les premières interprétations de Christopher Lee. Même si le film comporte quelques longueurs, le spectacle est de qualité.


Evil of Dracula
Vampire doll