Casebook : vampires


Bande dessinée et étude pour enfants,
en anglais

Justine et Ron Fontes

2010

Skyview Books


Edward Icarus Stein est un garçon brillant passionné de phénomènes étranges. Grâce à son invention de réalité virutelle, Edward et ses compagnons, Tracy, Clarita et Frank, peuvent parcourir l'histoire. Cette fois-ci, les enfants ont décidé d'explorer le mythe des vampires…

Cet ouvrage fait partie de la collection " Top secret graphica mysteries ", qui décrit les événements et les créatures paranormales.


Les créatures vampiriques existent depuis des époques reculées. Pour les Babyloniens et les Sumériens, l'ekimmu était un esprit qui n'avait pas reçu des funérailles convenables. Capable de traverser les murs et les portes, il pouvait également changer d'apparence. En Inde, le rakshasa et le baital possèdent des cadavres. En Grèce et en Chine, selon une superstition, les animaux domestiques devaient être tenus éloignés des défunts. S'ils parvenaient à sauter par dessus la dépouille, le mort revenait alors transformé en vampire. Dans les pays arabes, le vampire était appelé ghoul.

Les populations rurales, de peur que les morts reviennent hanter les vivants, suivaient de nombreux rituels funéraires. Sacrifices et offrandes permettaient d'honorer les défunts et de s'en protéger. Les vampires ne pouvaient pas traverser les larges étendues d'eau. Ils devaient également compter les graines ou les grains de sable jetés devant eux. De l'ail, des amulettes et certaines branches d'épineux repoussaient efficacement les vampires. Au Moyen Age, en période de peste, suite à des enterrements prématurés, certains " morts " se relevaient de leur tombe. Le vampirisme pouvait alors s'expliquer par la méconnaissance des maladies et de la décomposition des corps.

Bram Stoker, auteur du roman incontournable " Dracula " fut précédé par les œuvres de Polidori avec " Le vampire " en 1819 et le roman feuilleton " Varney le vampire ", débuté en 1850. Stoker s'inspira sans doute d'un récit intitulé " The travel of three english gentlemen ", daté de 1745, qui mentionne des vampires en Europe de l'Est. Vlad Tepes, qui lutta contre les Ottomans au 15ème siècle, fut également une de ses sources d'inspiration. Avec " Dracula ", Bram Stoker introduit la faculté d'hypnose du vampire et son besoin de se reposer sur une couche de sa terre natale. Les chauves-souris, fidèles compagnons du vampire (et également une de ses apparences), furent surtout utilisées au cinéma.


Cette étude pour la jeunesse parcourt le mythe du vampire jusqu'au " Dracula " de Stoker. Cette présentation, sous forme de bande dessinée, est originale et amusante.


Dracula