Vampire doll
(Chiwo su ningyo :
yurei yashiki ho kyofu)


Film d'épouvante

Michio Yamamoto

1970

Kayo Matsuo, Yôko Minakaze,
Akira Nakao…


Depuis une semaine, Keiko n'a pas reçu de nouvelles de son frère, parti rejoindre sa fiancée Yuko. Inquiète, Keiko décide de se rendre à Tadeshina où se trouve la maison que Yuko partage avec sa mère. Elle apprend que Yuko est morte récemment dans un accident de voiture. Son frère, fou de chagrin, a quitté la maison après avoir appris le drame. Keiko, qui ne comprend pas pourquoi son frère ne l'a pas encore contactée, trouve une astuce pour passer la nuit à Tadeshina. En pleine nuit, le calme de la maison est troublé par des lamentations. Keiko aperçoit la défunte Yuko…

Michio Yamamoto a réalisé deux autres films vampiriques : " Lake of Dracula " en 1971 et " Evil of Dracula " en 1974.


Suite à un pacte avec le diable et à une séance d'hypnose, la défunte Yuko est revenue à la vie en vampire. Elle se nourrit aussi bien de sang humain que de sang animal. La vampire meurt lorsque son hypnotiseur décède. Yuko craint les rayons du soleil et les lumières vives. Sa peau livide et glacée, conserve les blessures reçues lors de son accident de voiture. Dénuée de crocs, la vampire se distingue par des yeux jaunes phosphorescents.


Ce film japonais utilise toutes les ficelles des films d'horreur gothique européens : ancien manoir, secrets familiaux, ambiance nocturne inquiétante, vampire en robe blanche, serviteur brutal et idiot, etc. L'histoire, bien construite, se termine en apothéose avec notamment les révélations sur la famille de Yuko. La vampire est assez effrayante.


Evil of Dracula
Lake of Dracula