Salem
(Salem's lot)


Téléfilm d'épouvante

Mikael Salomon

2004

Rob Lowe, Rutger Hauer,
Donald Sutherland…


L'écrivain Ben Mears revient à Jerusalem's lot, la ville de son enfance. Mears est resté traumatisé par la maison des Marsten, où il avait assisté à la mort des propriétaires. Alors qu'il devait louer la demeure, il apprend qu'elle vient d'être vendue à deux antiquaires, Richard Stryker et Kurt Barlow. Peu de temps après, un enfant est porté disparu et plusieurs personnes meurent d'anémie. Le médecin local remarque que la lividité et la rigidité des cadavres sont anormales…


Ce téléfilm de trois heures est la seconde adaptation télévisée du roman de Stephen King paru en 1975. Tobe Hooper avait réalisé le précédent téléfilm, intitulé " Les vampires de Salem " en 1979.

Donald Sutherland joua dans le film à sketchs " Le train des épouvantes " en 1965. En 1992, il incarna Merrick le mentor de Buffy dans le film " Buffy contre les vampires ", tandis que Rutger Hauer y interprétait Lothos le maître vampire. Rutger Hauer a joué dans de nombreux films vampiriques : " Hémoglobine " en 1997, " Dracula III : Legacy " en 2005, " The reverend " en 2011, " Dracula 3D " en 2012 et dans la saison 6 de la série télé " True Blood ".


Les vampires sont dépourvus de reflet et dotés de capacités physiques supérieures : vitesse, force, sauts. Ils peuvent de plus léviter et grimper aux murs comme les insectes. D'une pâleur accentuée, ils se distinguent en outre par leurs crocs effilés, leurs yeux luminescents ainsi que leurs ongles longs et pointus. Ces êtres nocturnes et immortels trouvent refuge dans les caves. Leur antre dégage une puanteur insoutenable. Afin de garantir sa sécurité et de mener ses affaires durant la journée, Kurt Barlow dispose toujours d'un gardien. Le maître vampire s'assure ses services en lui donnant de son sang.

A l'exception de Barlow, les vampires doivent être invités pour entrer dans un lieu privé. Ils disposent de dons surnaturels comme l'hypnose par le regard, la création d'illusions ainsi que la lecture des pensées qui leur permet de connaître les faiblesses de leurs proies. Les vampires contaminent leurs proies par leurs morsures. Une fois mortes, ces dernières deviennent à leur tour des vampires. La destruction du maître vampire ne sauve pas ses descendants. Les vampires sont détruits par l'exposition au soleil ou un pieu fiché dans le cœur. L'eau bénite et la croix (utilisée par quelqu'un ayant une foi véritable) les brûlent. Une fois détruit, le corps des vampires se désagrège rapidement.


Cette version modernisée est beaucoup moins intrigante et effrayante que celle de 1979. La dernière heure est, à mon goût, particulièrement ratée. Je regrette que le personnage de Barlow ait un visage humain. Son apparition, dès la première moitié du téléfilm, enlève tout suspense. Donald Sutherland cabotine à outrance dans le rôle de Stryker, et sa mort est incompréhensible. Ce téléfilm met l'accent sur l'aspect épidémique des vampires, provoquant des décès exponentiels.


Salem

Buffy, le film
Dracula 3: Legacy
Dracula 3D
Hémoglobine
Vampires de Salem, les

Les acteurs célèbres
Rutger Hauer