Vampire diary


Film fantastique

Mark James et Phil O'Shea

2007

Anna Walton, Morven Macbeth…


A Londres, Holly réalise un documentaire sur " les vampires du week-end ", ces gothiques faisant tout pour ressembler à des vampires. Au cours de soirées, elle a sympathisé avec un groupe de jeunes. Elle rencontre également Vicki, une jeune femme qui l'intrigue. Holly décide de l'accueillir chez elle à condition qu'elle participe à son reportage. Chaque soir, après s'être maquillée, Vicki sort en pleine nuit en quête de proies. La jeune femme a besoin de sang humain pour survivre. Holly ne tarde pas à découvrir son secret…

En 1998, Mark James a réalisé un documentaire sur le tueur Rod Ferrell, intitulé " Kentucky Teenage Vampires ".


Holly découvre que de vrais vampires vivent en marge de la société. Vicki lui explique que les vampires mâles ne se fixent jamais. Les enfants vampires naissent uniquement de deux parents vampires. Afin de passer pour une humaine, Vicki a été privée de ses quatre crocs à la naissance. Par sécurité, certaines vampires vivent avec un(e) humain(e). Les vampires ne peuvent avaler aucune nourriture à l'exception de sang humain. Ils nomment " l'échange " l'acte de se nourrir.


Les personnages se filmant tout au long du film, l'image est très mauvaise, et offre des gros plans très désavantageux. Je n'ai pas apprécié les acteurs, ni le personnage de cette vampire peu attractive. La trame du film se résume à la faim croissante de la vampire et au besoin inévitable de tuer pour la combler. J'ai en outre trouvé un manque d'intensité dans la relation entre les deux héroïnes, et également dans les dialogues ou encore les scènes gores.