Coeur de vampire
Tome 1


Roman fantastique

Alexander Wesseleniy

2012

Edilivre


Edimbourg, 1823 : Innocence, âgée de douze ans, vit dans une famille aisée. Son père, le Dr Lawrence, soigne les nécessiteux. Il aime particulièrement la peinture et les sciences naturelles. Le Dr Lawrence s'est récemment pris de passion pour les travaux de Buffon. Il a notamment acquis une de ces découvertes, une chauve-souris vampire. Son spécimen de Desmodus rotundus parvient à s'échapper. Innocence assiste aux recherches de son père qui tente en vain d'expliquer l'origine du mal étrange qui décime les villages alentour. Une nuit, la petite fille rêve de la chauve-souris qui lui propose l'immortalité. La créature lui annonce que tous ses proches mourront de la maladie à l'exception de son père. En acceptant sa morsure, elle pourra cesser de vieillir et vivre éternellement. Innocence accepte…


Innocence rencontre un Atlante dont la civilisation fut recouverte par les flots. Seuls douze Atlantes parvinrent à échapper à cette catastrophe. Selon une théorie, ces êtres vampiriques seraient originaires d'une autre planète. A la recherche d'une âme pure pour perpétrer sa race, il demande à Innocence de détruire ses compagnons. Les douze rescapés peuvent se transformer en leur animal totem ou conserver un corps d'homme à la tête d'animal.

La transformation en vampire s'effectue à la troisième morsure et à la suite d'un échange de sang. Innocence partage les souvenirs et les connaissances de son créateur. Les Atlantes sont des êtres morts-vivants à la peau froide. Ils n'ont ni pouls ni reflet. Innocence acquiert des crocs et des griffes acérés. Ses sens et sa force décuplent. Capable de se transformer en chauve-souris ou en loup, Innocence dispose également d'une forte empathie avec les animaux. Les vampires doivent régulièrement assouvir leur soif de sang. Innocence, pouvant lire à travers les âmes (et ainsi détecter les bonnes ou les mauvaises personnes), finira par se nourrir du sang des malfrats.

Les vampires ne supportent pas la lumière du jour qui les brûle. Durant la journée, Innocence se repose dans un cercueil. Les Atlantes sont détruits par décapitation et crémation.


Le style du début du roman est particulièrement lourd, avec des phrases à rallonge. Les dialogues et les expressions du personnage d'Innocence ne correspondent pas du tout à son âge ! Par la suite, j'ai davantage apprécié l'évolution des personnages dans le Londres victorien, ainsi que les réflexions de cette héroïne vampire qui souhaite sauvegarder son humanité. La rencontre avec le premier ancien, dans le parc de Windsor, change du tout au tout l'ambiance du roman. Cette partie finale, en plein mysticisme, est assez déconcertante. Mon avis sur la série s'affirmera certainement à la lecture du deuxième tome.