La saison des dangers
Ethical vampire 3
(The season of risks)


Roman fantastique

Susan Hubbard

2010

L'Ecole des Loisirs


Ari découvre qu'elle tient beaucoup à Neil Cameron. Ce vampire, en pleine campagne politique, est âgé de plus de deux cent ans. Pour le bien de sa carrière, il souhaite conserver leur liaison secrète. Ari pense suivre un traitement spécial pour paraître plus âgée. Poursuivant ses études à Hillhouse, elle rencontre Sloan Flynn, un autre vampire …

Cette série comprend trois tomes.


Ari, née d'un père vampire et d'une mère humaine, a cessé de vieillir à l'âge de dix-huit ans. Afin de s'intégrer dans la société, certains vampires utilisent des traitements pour paraître plus âgés.

Etant une sang-mêlée, Ari a une constitution plus fragile que celles des autres vampires. Elle guérit également plus lentement. Depuis que la jeune fille a mordu un mortel, elle est cependant devenue plus résistante. Les vampires disposent de sens aiguisés, et leurs émotions accentuées, leur donnent une meilleure perception (ils peuvent notamment apercevoir les fantômes). Ne dégageant pas d'odeur, les vampires ne sont jamais piqués par les moustiques. Ari ressent un picotement glacé à proximité d'autres vampires.

Les vampires peuvent communiquer par télépathie et lire dans les pensées. Ari a appris à contrôler son pouvoir d'immutation, qui lui permet de renvoyer la lumière et de se rendre ainsi invisible. Son père lui a offert des vêtements spécialement adaptés à cette capacité. Les vampires sont sensibles à la lumière et aux coups de soleil car leur peau a tendance à s'éclaircir. Ils ne projettent pas d'ombre et leur reflet est flou.

Les vampires vivent parmi les humains en leur dissimulant leur véritable nature. Ils disposent de leurs propres organisations (comme un système de troc ou encore le CEV, Conseil d'Ethique des Vampires, qui tient lieu de Parlement et de Tribunal) et d'un langage des signes appelé le mentori. Les vampires sont divisés en sectes. Les Sanguinistes (dont font partie Ari et son père) sont partisans d'une égalité avec les humains. Ils se nourrissent de substituts sanguins (Ari et son père consomment une boisson nommée Picardo contenant nutriments et oxygène) ainsi que des produits de la mer. Les Colons, vouent une haine tenace envers les humains et les considèrent comme du bétail. Les Nébulistes sont plus modérés dans leurs convictions. Bien qu'ils se nourrissent sur des humains, ils boivent également du sang artificiel. Durant la première guerre mondiale, les sectes entrèrent en conflit. Depuis, chacune campe sur ses positions.


Susan Hubbard étoffe son univers vampirique original avec un dernier roman aussi cérébral que les précédents. J'ai apprécié cette ambiance particulière, ainsi que les réflexions matures de cette héroïne atypique.


Société des S, la (Ethical vampires 1)
Temps des disparitions, le (Ethical vampires 2)