Le lien du sang


Romance fantastique

Lola T

2011

Editions de l'Onde


La vie de Flore bascule à la suite d'un accident de voiture qui coûte la vie à ses parents et à son petit ami. Sa sœur, seule survivante du drame, part se reconstruire à l'étranger. Flore doit alors affronter chaque jour une souffrance terrible. Un soir, William Belfort la sauve d'une agression. Alors que son sauveur lui donne un peu de son sang, Flore ne tarde pas à deviner qu'il est un vampire. William lui annonce que son espèce ne doit pas fréquenter celle des mortels. Pourtant, Flore et William développent une amitié sincère, chacun ayant besoin de l'autre. Cette affection, qui se transforme en amour, n'est pas au goût des autres vampires…

Le tome deux, en cours d'édition, s'intitule " Espoir et désillusion ".


Les vampires sont des prédateurs qui se nourrissent de sang pour survivre. Le sang humain, plus riche que celui des animaux, leur permet de reconstituer efficacement leurs forces. La communauté vampire, très hiérarchisée, a pour règle de conserver son existence secrète. Les relations amicales ou amoureuses avec des mortels sont de ce fait interdites. Certains vampires ne parviennent pas à retenir leur soif de sang et leur désir pour leur partenaire humain. L'amour pour un mortel peut également devenir une obsession. Le vampire fait alors tout pour protéger son partenaire humain. Quelques rares humains - comme les avocats qui gèrent leur patrimoine - sont au courant de leur véritable nature. Grâce à leurs dons surnaturels, les vampires sont capables d'effacer la mémoire de leurs proies et d'influencer leur esprit. Ils utilisent également leur salive cicatrisante pour guérir leurs marques de morsure.

William, né en Irlande en 1785, fut transformé par Terrence Fritz. Le géniteur et ses fils ou filles ressentent leurs émotions comme la peur, la joie, le désir et la douleur. Les vampires peuvent communiquer par télépathie. William explique à Flore qu'il existe deux types de vampires : les bons et les mauvais. Les mauvais ne peuvent pas transformer des âmes pures et inversement, les bons sont incapables de transformer des humains aux âmes corrompues. Ces derniers deviennent des vampires assoiffés de sang ou de vengeance, animés par la haine. La transformation en vampire passe par la mort physique.

Le lien du sang (un échange de sang) est un engagement puissant et indestructible, entre un mortel et un vampire. Le lien se transmet automatiquement de générations en générations. Il peut également être effectué entre deux vampires avec des effets atténués. Si le géniteur du vampire accepte le lien, l'humain est alors accepté au sein de la communauté vampirique.

Les vampires ont de longues canines rétractables ainsi qu'une peau pâle et froide. Leurs yeux prennent une teinte plus foncée sous le coup de l'excitation. Dénués de pouls et immortels, les vampires possèdent des caractéristiques physiques hors norme : force, vitesse, sens, réflexes, régénération.

La lumière directe du soleil est nocive pour les vampires. Ils ont besoin d'invitation pour entrer dans un lieu privé mais contrairement aux légendes, les objets saints ne leur font aucun effet. Les vampires sont détruits par décapitation, un pieu fiché dans le cœur et le feu.


Cette romance propose des vampires classiques. La trame du scénario tourne autour d'un amour interdit et dangereux. Même si " Le lien du sang " n'apporte rien d'original au mythe, j'ai passé un agréable moment en suivant l'histoire tourmentée de Flore. Ce roman plaira certainement aux lectrices les plus romantiques.


Espoir et désillusion (Tome 2)

Les romances modernes
Les vampires à l'eau de rose