Dans les veines


Roman d'horreur pour adultes

Morgane Caussarieu

2012

Mnémos


A Bordeaux, des meurtres se succèdent. Les corps mutilés ne contiennent plus une seule goutte de sang. JF, qui n'est pas un vampire discret, laisse ses victimes exsangues sans se soucier le moins du monde de la police. Gabriel, vampire au corps d'enfant, a dû quitter l'Angleterre pour la France, avec sa bande composée de JF, Seiko et Damian. Au cours d'une soirée au Club Bathory, Lily (la fille d'un des policiers chargés de l'enquête) rencontre Damian. L'adolescente ne tarde pas à tomber sous le charme du vampire…

En 2013, Morgane Caussarieu a publié l'étude " Vampires et bayoux : sexe, sang et décadence ". En 2015, "Dans les veines" est paru en poche dans la collection "Hélios".


Les vampires sont des êtres immortels qui disposent de capacités physiques supérieures : force accrue, régénération rapide et sens hyper développés. Ils sont particulièrement sensibles aux odeurs. Ils se distinguent par leurs crocs effilés et leurs ongles coupants. Privés de sang, leur teint devient livide, leur peau glacée et leur corps décharné. Ils exercent un contrôle mental sur leurs proies.

Leur sang ne cessant de se putréfier, les vampires ont constamment besoin d'en boire. Damian se nourrit également de l'amour que lui portent ses proies. Il absorbe leur vitalité en les touchant ou en les embrassant. JF a pour habitude de donner son sang à ses amis humains, afin de les rendre plus résistants et dépendants. Les vampires ne supportent pas la lumière du soleil qui les réduit en cendres. La lumière artificielle est également douloureuse pour leurs yeux. Durant la journée, Gabriel et sa bande dorment dans un sous-sol, surveillé par un chien-loup.

La transformation en vampire s'effectue par un échange de sang. Le contaminé expulse fluides, nourriture, sang, graisse et organes avant de se transformer. Les vampires de Gabriel sont organisés en famille aux liens pervertis.


Les vampires de ce roman sont des marginaux animés par une soif de sang inextinguible, des instincts sadiques et violents. Prenant plaisir à faire souffrir et à tuer, ils rappellent les vampires des années 80, comme les héros du roman " Ames perdues " de Poppy Z Brite ou ceux du film " Aux frontières de l'aube " de Kathryn Bigelow. Avec ce premier roman, Morgane Caussarieu décrit un univers sombre qui mêle punks, gothiques, jeunes à la dérive, parents déviants et monstres psychotiques. J'ai apprécié cette ambiance morbide, agréablement différente de la mode bit-lit actuelle.


Vampires et bayous

Ames perdues
Je suis ton ombre

Aux frontières de l'aube

Dédicace