Turf


Comic policier fantastique,
en deux tomes

Jonathan Ross
et Tommy Lee Edwards

2010

Emmanuel Proust


New York, en 1929, la journaliste Suzie Randall recherche un scoop en pleine guerre des gangs. La famille Dragonmir, venue de Roumanie, s'intéresse plus au vol de sang qu'à la contrebande d'alcool. Alors que Gregori, le frère aîné, souhaite continuer à respecter les traditions, Stefan, son cadet, veut réduire les mortels en esclavage…

Les vampires sont également appelés les strigolis. Après avoir été chassée de Roumanie, la famille Dragonmir s'est installée en Amérique. Une prophétie annonce le réveil de l'Ancêtre, censé être le premier vampire.

Les strigolis se distinguent par leurs oreilles pointues, leurs crocs effilés, leurs yeux rouges et leur teint pâle. Ces créatures nocturnes sont capables de voler ainsi que de contrôler l'esprit des mortels. Les vampires disposent de caractéristiques physiques supérieures : force, rapidité, endurance et longévité. Ils peuvent se reproduire avec les humains et ainsi engendrer des sang mêlés : des êtres mi-vampires mi-humains. En signe de punition, les vampires arrachent les crocs de leurs congénères. Grégori, qui se nourrit de sang animal, est plus faible que ses pairs.


Ce comic, sans aucun temps mort, se lit avec plaisir. Les auteurs ont su mêler avec brio différents univers : la pègre, les vampires, les extraterrestres, une romance, etc. J'ai suivi d'un trait les aventures des personnages phares, qu'ils soient humains ou vampires. Un seul reproche : les scènes où apparaît l'extraterrestre sont parfois un peu brouillonnes.