Blanche Neige
et le chasseur
(Snow White and the Huntsman)


Film fantastique

Rupert Sanders

2012

Kristen Stewart, Chris Hemsworth
et Charlize Theron


Le Roi Magnus est inconsolable depuis la mort de sa femme. Après avoir repoussé une armée fantomatique, il tombe sous le charme de Ravenna, sa prisonnière. Ensorcelé par sa beauté, il décide de l'épouser dès le lendemain. La sorcière Ravenna le tue et s'empare du château, faisant massacrer toute la Cour. Elle emprisonne Blanche Neige, la jeune héritière du royaume. Une dizaine d'années plus tard, Ravenna constate que ses pouvoirs s'amenuisent. Son miroir magique lui déclare que seul le cœur de Blanche Neige pourra lui donner l'immortalité…


Kristen Stewart, qui incarne ici Blanche Neige, interprète le personnage de Bella dans la saga "Twilight".

Lily Blake a signé la novélisation du film en 2012.


Ravenna acquit ses pouvoirs grâce à un sortilège jeté par sa mère, qui la lia à son frère Finn. Elle est capable de conserver sa jeunesse et sa beauté intactes en absorbant la force vitale de jeunes filles. Sous le règne de Ravenna, la nature du royaume dépérit. La sorcière est capable de changer d'apparence et de se transformer en une nuée de corbeaux. Totalement insensible aux blessures normales et au feu, elle peut également guérir son frère par magie. Ravenna tue ses ennemis en arrêtant leur cœur à distance. Elle contrôle des soldats infatigables, faits d'éclats de verre noir. Ravenna dispose également d'une force hors norme. Seul un sang pur peut briser son pouvoir.

Ce film cumule les défauts ! Au fil des scènes, l'ennui va hélas crescendo. Les scénaristes ont eu l'idée étonnante - et contestable ! - de privilégier les scènes d'inactivité des héros (les campements, leurs innombrables pauses durant leur fuite, etc.). J'ai trouvé les effets spéciaux totalement dépassés. La platitude de Kristen Stewart atteint des sommets, en particulier lors de son discours final…


Blanche Neige et le chasseur