Le roman de Malemort


Bande dessinée d'heroic-fantasy
en 6 tomes

1999 - 2004

Eric Stalner et Jean-Jacques Chagnaud

Glénat


La vie est prospère au domaine de Dame Agnès près du Bourg de Cazenac. Sa fille Anthéa aimerait retrouver son père, un Chevalier des Croisades. Lorsque la jeune fille découvre un chevalier blessé nommé Malperthuis, le village est assailli par les hommes d'armes de l'évêque Aymon de Montgarac. Traités d'hérétiques, Malperthuis et Dame Agnès sont emprisonnés et promis au bûcher. Anthéa parvient à s'enfuir dans la forêt interdite jusqu'aux ruines du château de Malemort ayant appartenu au Comte Colbus. Pour sauver sa mère, Anthéa s'allie au nain Arnoulf, ancien compagnon de Colbus. Le Comte Colbus, devenu un vampire, est l'ennemi juré de Montgarac…

Cette série comprend six tomes : " Sous les cendres de la lune ", " La porte de l'oubli ", " Le don du sang ", " Lorsque vient la nuit… ", " … s'envolent les chimères " et " Toute l'éternité ". Une édition intégrale est sortie en 2007.

Les vampires sont des créatures immortelles qui n'ont pas besoin de respirer ni de manger. Pour survivre, ils doivent régulièrement boire du sang animal et du sang humain. Leur cœur ne bat plus. Ils disposent d'une force accrue ainsi que de dons surnaturels : transformation en brume, en chauve-souris ou en nuée de chauves-souris, hypnose. Leur peau est froide et leurs crocs acérés. Les seuls moyens de détruire définitivement un vampire sont le soleil et la décapitation. Le Comte Colbus est devenu un vampire en suivant les enseignements occultes de son maître Joachim de Peyrac. La transformation peut également s'effectuer par un échange de sang.

Cette série propose une épopée classique où les alliances sont mises en avant. Les auteurs nous proposent un vampire tourmenté par sa nature. Il a du mal à accepter sa soif de sang et son immortalité. La lecture se révèle agréable et distrayante.