La nuit des vampires
(Nattens engel)


Film d'horreur

Shaky González

1998

Maria Stokholm, Erik Holmey…


A Copenhague, Rebecca hérite de l'imposant manoir de sa grand-mère. La jeune femme connaît bien la réputation sulfureuse de sa famille. Sa grand-mère était la présidente de la Société protectrice des vampires. Rebecca partage l'intérêt de son aïeule pour l'étude des arts occultes. Rebecca invite son copain et une amie au manoir où elle leur raconte l'histoire du prêtre Rikard, transformé en vampire et renommé " Rico, l'ange de la nuit "…


En 1850, Rikard fut contaminé alors qu'il combattait un vampire. Tous les cent ans, pour continuer à vivre, Rico doit s'accoupler à une humaine qu'il nomme l'élue. Il boit le sang revigorant de l'enfant qui naît de leur union. Pour ressusciter Rico, Rebecca récite des incantations (qui sont les noms des clans du jeu de rôle " Vampire la Mascarade " !).

Les vampires sont des créatures nocturnes avides de sang humain qui ne se reflètent pas dans les miroirs. Ils disposent d'yeux rouges ainsi que de crocs et de griffes acérés. Rico est capable de changer d'apparence (jeune, vieux, chauve-souris, rat, etc.), d'hypnose et de télékinésie. Il dispose également de serviteurs goules. Les vampires craignent la croix (brandie avec foi) et l'eau bénite. Ils sont détruits par un pieu fiché en plein cœur.


Ce film, totalement dépassé et mal filmé, compile les défauts : des acteurs nuls, des flash-back soudains, des vampires ridicules (qu'ils soient grimaçants ou poseurs), des dialogues machos et/ou stupides, et des scènes d'action pitoyables. Le concept de film à sketchs relève un peu le niveau.


Vampire : la Mascarade