Le viyi


Bande dessinée fantastique

Esteban Maroto

1973

Recueil " Les nuits de l'épouvante ",
Rossel Editions


Une femme vient de décéder. Pour sa veillée funèbre, elle ne souhaitait pas de prières mais avait demandé un embaumeur. Ce dernier trouve la défunte extrêmement belle, mais il éprouve une peur intense à la vue de son corps. Soudain, la morte ouvre les yeux et prononce des incantations…

Cette courte bande dessinée est l'adaptation résumée de la nouvelle de Nicolas Gogol, " Vij ", écrite en 1835.

La morte ne peut pas pénétrer dans les cercles magiques. Sa peau est pâle et ses crocs effilés.

L'ambiance d'épouvante de cette bande dessinée est bien rendue. Graphiquement, le trait de dessin est remarquable mais les couleurs sont abominables !

Vij

Légende de Viy, la
Viy

Veillée funèbre