Le club des monstres
(The monster club)


Comédie fantastique

Roy Ward Baker

1981

Vincent Price, John Carradine,
Donald Pleasance


Un soir, le vampire Eramus mord un libraire qui n'est autre que R Chetwynd-Hayes, auteur de récits fantastiques. Eramus veut absolument payer sa dette en lui apportant des idées pour son prochain livre. Il décide d'introduire l'écrivain au club des monstres, un lieu fréquenté par des vampires, des loups-garous et autres goules. Dans une ambiance festive et rock, Eramus lui raconte trois histoires :

- Une femme est engagée par un antiquaire au teint livide et à l'air terrifiant. Le monstre, de la catégorie des Shadmocks, tombe amoureux de l'humaine…

- Un producteur de films de vampires raconte son enfance. Son père était un authentique vampire. Un jour, il fut confronté à un chasseur de vampires…

- Un réalisateur part en repérage dans le village isolé de Loughville. Il découvre que le village est un repaire de goules. Seule Luna, une humegoo (créature mi-humaine mi-goule) pourrait l'aider à s'enfuir…


" Le club des monstres " fut produit par la firme Amicus, concurrente de la Hammer. Le réalisateur Roy Ward Baker avait travaillé de nombreuses années pour les studios de la Hammer où il dirigea plusieurs films de vampires : " The vampire lovers " en 1970, " Les cicatrices de Dracula " en 1970 et " La légende des 7 vampires d'or " en 1974.

" Le club des monstres " est inspiré de la nouvelle éponyme de R Chetwynd-Hayes publiée en 1975. Il a également publié d'autres récits vampiriques : " Dracula's children " en 1986, " The house of Dracula " en 1987, et l'anthologie " The Vampire Stories of R Chetwynd-Hayes " en 1997.

Ce film à sketchs réunit plusieurs acteurs à succès de films fantastiques des années 60/70. Donald Pleasance a joué dans le " Dracula " de 1979 ainsi que dans " Nosferatu à Venise " en 1988. Vincent Price a joué dans plusieurs films vampiriques : " The last man on earth " en 1964, " The hilarious house of Frightenstein " en 1971 (il est le narrateur de tous les épisodes) et " Lâchez les monstres " en 1970 (avec Christopher Lee et Peter Cushing). John Carradine joua dans une multitude de films de vampires : "La maison de Frankenstein" en 1944, " La Maison de Dracula " en 1945, "Billy the Kid vs Dracula" en 1966, "Munster, go home !" en 1966, "Dr Terror's gallery of horrors" en 1967, "Blood of Dracula's castle" en 1969, "Las vampiras" en 1969, " Horror of the blood monsters " en 1970, " Doctor Dracula " en 1978, " Vampire hookers " en 1978 et " Nocturna " en 1979.


Les vampires sont des êtres nocturnes qui disposent de canines rétractables. Ils ont pour habitude de se reposer dans un cercueil durant la journée. La transformation en vampire est causée par un virus, après une morsure profonde. Boire à la source reste la méthode la plus nutritive pour un vampire. Eramus explique qu'il est difficile de se nourrir ainsi dans la société moderne. Les vampires craignent les pieux, l'ail et les croix.

Les monstres peuvent s'unir avec les humains ou d'autres créatures. Au club des monstres, des affiches expliquent la généalogie des monstres. Les trois espèces primaires (vampires, loups-garous et goules) ont engendré des sous-espèces hybrides. La société des monstres est très hiérarchisée.

Le club comprend des tables en forme de cercueil. Les consommateurs peuvent commander des boissons au sang, classées selon les différents rhésus.


Cette comédie horrifique et parodique est très agréable. Le club des monstres est une espèce de Fangtasia (le club d'Eric Northman dans la série " True Blood ") avant l'heure. Les musiques et le striptease sont très réussis. J'ai particulièrement apprécié la troisième histoire, qui propose une ambiance inquiétante.


Cicatrices de Dracula, les

Dracula (John Badham)
Légende des 7 vampires d'or, la
Maison de Dracula, la
Nosferatu à Venise
Last man on earth, the
Vampire lovers, the