Quai des moribonds


Roman policier

Christophe Cornillon

2011

La Taillanderie


En 1898, à Lyon, la Police consulte le Professeur Lazard, connu pour ses travaux sur la circulation sanguine. Des prostituées ont été découvertes sur les berges de la Saône, vidées de leur sang. Les victimes portent toutes deux marques de piqure au cou. Malgré la propagation rapide d'une rumeur de vampire, Lazard n'y croit pas. Selon lui, ces crimes ont sans aucun doute une explication rationnelle. Léonard Brisemert, l'assistant du Professeur, cherche des indices pouvant les mener sur la piste du tueur. Il découvre que Marie-Jeanne, une jeune prostituée vient d'être enlevée. Son enquête le mène dans l'Allier puis à Londres…


Afin qu'il se familiarise avec le mythe des vampires, le Professeur Lazard incite son assistant à lire le roman " Dracula " de Stoker, tout juste paru en 1897. Il fait également référence à l'ouvrage de Ferdinand de Schertz, " Magia Posthuma ", de 1706. Lors de son passage à Londres, Brisemert rencontre Bram Stoker, gérant du Lyceum Theater. Son enquête lui fait découvrir l'existence d'une secte en vogue, " Eternal Twilight ", qui prône l'absorption de sang humain pour entrer en contact avec l'univers.

Dans les croyances, les vampires sont détruits par un pieu fiché dans le cœur et par décapitation. Une fois mort, leur corps tombe rapidement en poussière.


L'auteur et l'éditeur ont fait une faute dans l'orthographe de Stoker, répétée dans le roman et dans le résumé ! Cette erreur mise à part, ce roman policier est très agréable. Christophe Cornillon propose des personnages intéressants (Léonard et Marie-Jeanne en tête), évoluant dans une intrigue où le mythe des vampires est omniprésent. Le roman montre également les petits villages où les superstitions et les ragots circulaient facilement.



Dracula

Bram Stoker
Vlad Tepes