Higanjima : escape from
vampire island


Film d'horreur

Tae-gyun Kim

2009

Hideo Ishiguro, Dai Watanabe,
Kôji Yamamoto


Depuis deux ans, Akira est sans nouvelle de son grand frère Atsushi. Rei, une femme originaire de l'île d'Higanjima, lui annonce qu'Atsushi est sur l'île. Higanjima est désormais un repaire de vampires. Akira et ses amis lycéens décident d'affronter le danger et s'embarquent pour l'île…

Ce film est une adaptation des mangas de Koji Matsumoto, dont la série " Higanjima, l'île des vampires ", débutée en 2003, contient 33 tomes.


L'île d'Higanjima n'est pas répertoriée sur les cartes. A proximité, aucun signal ne passe et les boussoles ne fonctionnent pas. Le vampire Miyabi est à l'origine de l'épidémie qui a transformé la majorité des villageois en vampires. Miyabi aime faire souffrir ses proies et se nourrir tout autant de leur sang que de leur désespoir. Le sang de vampire est responsable de la contamination. Une fois morte, la victime ressuscite en vampire.

Les vampires ont un teint livide ou verdâtre, des yeux rouges, des crocs et des griffes acérés. Ils sont particulièrement sensibles à l'odeur du sang frais. Leur force et leur endurance en font des ennemis redoutables. Leur morsure paralyse temporairement leurs proies. Les vampires d'Higanjima ne craignent pas les rayons du soleil. Miyabi mène des expériences sur ses sujets. Certains vampires sont capables de voler. Pour tuer définitivement les vampires d'Higanjima, il faut détruire leur tête.


Le manga de Koji Matsumoto développe une ambiance horrifique particulièrement réussie. Le film de Tae-gyun Kim propose un aperçu de cet univers, où les vampires sont des monstres sanguinaires dénués de sentiments et de pitié. Les scènes chocs du manga sont plutôt édulcorées dans le film, notamment le traitement du " bétail humain " par les vampires. Le vampire Miyabi est assez réussi, contrairement à la créature géante à la fin du film.


Higanjima