Indigestion
(Breaking wind)


Parodie des films " Twilight "

Craig Moss

2011

Heather Ann Davis, Eric Callero
et Frank Pacheco


Bella rêve qu'Edward la transforme en vampire. La jeune fille reprend contact avec son ami rondouillard Jacob. Au lycée, où Edward vend ses goodies, l'arrivée des mini-Cullen jette un froid. En ville, Ronald est transformé en vampire par l'ennemie d'Edward…

Cette comédie parodie le troisième volet de la saga Twilight, " Eclipse " et brièvement le quatrième volet, " Révélation partie 1 ".


Les vampires se distinguent par leur teint pâle et leurs sens aiguisés. Contrairement aux légendes, ils se reflètent dans les miroirs. Certains vampires possèdent des dons spéciaux comme Edward qui lit dans les pensées ou Alice qui a des visions de l'avenir. Les nouveaux-nés sont au sommet de leur puissance. Incontrôlables, ils ne maîtrisent pas du tout leur soif de sang.

Selon une légende des loups-garous locaux, leurs ancêtres ont combattu les vampires, qu'ils nomment les Sang-Froid. A proximité des vampires, les pouvoirs des loups-garous se réveillent.


Je pensais avoir tout vu avec la parodie de 2010 (" Mords-moi sans hésitation ") mais cette " Indigestion " vole encore plus bas ! Le comique absurde de 2010 est ici remplacé par un humour ultra vulgaire tendance " pipi caca " : les loups-garous pètent sans arrêt, Bella et ses acolytes sont des obsédés sexuels, les vampires sont idiots et accros aux émissions de télé. Aucune scène n'est drôle (à part peut-être celle où Carlisle boit du sang en douce). Les monologues de Bella n'ont aucun sens, pas plus que les dialogues, la plupart du temps incompréhensibles (un personnage s'interroge : " Neutre comme la Suisse, c'est en rapport avec le fromage ou la taille de sa chatte ? "). A oublier au plus vite !


Hésitation (Twilight 3)

Révélation partie 1 (Twilight 4)
Mords moi sans hésitation

Bloodlight