Livide


Film d'horreur

Alexandre Bustillo et Julien Maury

2011

Chloé Coulloud, Marie-Claude Pietragalla,
Chloé Marcq…


En Bretagne, le 31 octobre, Lucie entame son stage d'aide soignante. Une des patientes, Deborah Jessel, autrefois professeur de danse renommée, est alitée dans sa grande demeure. Elle est dans le coma depuis des années, maintenue sous respirateur artificiel et perfusion. Son infirmière doit veiller à ce que les fenêtres et les volets restent fermés. Lucie apprend que Deborah Jessel a perdu sa fille Anna. Dotée d'une fortune considérable, elle aurait dissimulé un trésor dans la maison. Le soir, le copain de Lucie insiste pour y faire un tour…

Les vampires brûlent au soleil. Immortels, ils disposent d'une résistance hors du commun. Ils se distinguent par leur teint pâle et leurs crocs effilés. Ils se reflètent dans les miroirs. Deborah Jessel est capable de transférer une âme dans un autre corps.

La première partie du film révèle un conte fantastique très esthétique. La seconde moitié souffre d'une narration trop confuse, qui rend certaines scènes incompréhensibles (comme celle où Anna s'envole lorsqu'elle sort dehors en plein soleil, ou celle où sa mère pratique un échange d'âmes). J'ai trouvé la fin tout aussi embrouillée, frisant même le ridicule.