Le choix d'une vie :
entre rêve et réalité
Le choix d'une vie 1


Romance fantastique

Astrid Lafleur

2011

Rebelle éditions


A l'âge de vingt ans, Kay fut transformée en vampire contre son gré. Cette hybride, mi-sorcière mi-vampire, a décidé d'aider la race humaine en chassant les groupes de vampires avides de sang humain. Kay est intriguée par Raphaël, un humain également chasseur de vampires… Kyara entame sa deuxième année de faculté à Hambourg. La jeune femme, anxieuse et angoissée, a l'étrange sensation d'avoir déjà rencontré certains inconnus. Devant une fatigue croissante, Kyara décide de consulter un spécialiste. Depuis son enfance, elle ne se garde aucun souvenir de ses rêves...

Cet ouvrage est le premier roman de l'auteur. Une ancienne version fut précédemment publiée en 2010, aux éditions de Broca. Le deuxième tome de cette trilogie en cours d'écriture, paru en 2012, s'intitule " Le choix d'une vie : Rattrapés par le passé ".


Les vampires, particulièrement charismatiques, disposent également d'une voix captivante. Ils se distinguent par leurs crocs effilés, ainsi que par leur peau pâle et froide. Leurs capacités physiques (force, vitesse, sens) sont bien supérieures à celles des humains. Ils ne mangent pas et ne craignent ni le froid ni la chaleur. Ils sont capables de paralyser leurs proies et de lire dans les pensées. Chaque vampire dispose d'un don surnaturel (certains peuvent voler).

La grossesse des femmes vampires dure trois mois. Le bébé naît humain et grandit normalement jusqu'à sa mutation. La transformation d'humains en vampires s'effectue par un échange de sang. Les êtres hybrides, comme Kay, sont très rares. Capables de sortir en plein jour, ils ont besoin de dormir comme les humains. Les hybrides disposent d'une aura particulière. Kay et ses amis vampires, protecteurs des humains, se nourrissent de sang animal et de poches de sang. Le sang de malades n'a aucun effet négatif sur leur métabolisme. Pour tuer définitivement un vampire, il faut le décapiter, l'exposer au soleil ou le brûler. Les loups-garous sont les ennemis des vampires.


Ce premier tome d'introduction est une romance destinée aux préadolescentes. Astrid Lafleur nous propose une bonne idée de départ, avec une double narration alternant entre ses deux héroïnes. L'histoire manque toutefois de rebondissements. La seule révélation du roman est hélas indiquée dans son titre (assez regrettable pour le suspense de l'intrigue !). Je n'ai pas été convaincue par les répétitions de certaines scènes, comme les chasses aux vampires de Kay et les discussions de Kyara avec ses amis. L'écriture, qui reste très maladroite, manque de subtilité. Le ton gentillet et le vocabulaire enfantin donnent lieu à des dialogues surréalistes. Ce monde manichéen manque cruellement de nuances. Pour les deux prochains tomes, j'espère que l'auteur développera davantage ses personnages plutôt que ses descriptions, donnant ainsi plus de profondeur à sa série.


Les romances modernes