La lignée
La lignée 1
(The strain)


Roman d'horreur

Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

2009

Pocket


Le 24 septembre 2010, le vol Berlin - New York atterrit à JFK sans répondre aux appels de la tour de contrôle. Tous les instruments de bord ont subitement cessé de fonctionner. Les rideaux des hublots sont tirés et les portes bloquées. L'équipe du Dr Ephraïm Goodweather, du Centre de Contrôle des Maladies, est dépêchée sur place. Les membres de l'équipage et les passagers du Boeing sont tous morts. Curieusement, les corps ne portent aucun signe suspect, ni de traces de lutte ou de panique. Contre toute attente, le Dr découvre quatre rescapés. La Police extrait de la soute un immense cercueil de pierre noire, qui n'avait pas été enregistré lors de l'embarquement. Durant leur autopsie, les cadavres exsangues ne montrent pas de processus de décomposition normal. Les corps et le cercueil de pierre ne tardent pas à disparaître. Abraham Setrakian, un vieux prêteur sur gages, est le seul à connaître la vraie nature de la menace qui pèse sur la ville…

Cette trilogie (composée de " La lignée ", " La chute " et " La nuit éternelle ") a également été adaptée en comics. L'adaptation en série télé est en cours depuis 2014. Guillermo Del Toro a précédemment réalisé deux films vampiriques : " Cronos " en 1993 et " Blade 2 " en 2002.


Les vampires vivent sur Terre depuis la nuit des temps. Ils découlent, à l'origine, de sept Aînés (également appelés " Maîtres "). Les Aînés ont pour habitude de contaminer des humains et de former des clans sur chaque continent. Ils communiquent par télépathie. Ne supportant pas la lumière du soleil, les vampires se reposent dans des cercueils ou des caisses contenant un peu de leur terre natale. Outre l'exposition au soleil, ils craignent également la décapitation, les torches de lumière noire, ainsi que les lames (ou les balles) en argent. Ils doivent être invités par un humain pour pouvoir traverser les grandes étendues d'eau.

Les vampires ont une apparence monstrueuse : un teint pâle (qui devient rougeâtre après qu'ils se soient nourris de sang), des veines gonflées, des yeux noirs et une bouche démesurée. Les Aînés sont dénués d'organes génitaux. Leur reflet est flou dans les anciens miroirs (contenant de l'argent). Ils se nourrissent à l'aide d'un organe buccal, pouvant s'étirer sur 1m80 et terminé par un redoutable aiguillon. Les vampires attaquent principalement leurs proies à la gorge pour leur pomper le sang. Ils injectent également un venin paralysant. Tout en se nourrissant, les vampires expulsent des déjections qui sentent l'ammoniaque. La transformation en vampire se déroule sur sept jours. Les corps prennent une température anormalement élevée. Le sang est remplacé par une substance blanchâtre. Le virus se nourrit des organes internes de son hôte, tout en créant des excroissances comme l'appendice buccal. A leur réveil, les nouveaux vampires disposent de sens accrus. Ils ressentent notamment les pulsations du sang de leurs proies. Leurs organes ne fonctionnant plus, ces nouveaux-nés éprouvent une soif intense de sang afin de pallier leurs déficits en sang, en oxygène, en fer et en nutriments.


Le premier quart du roman est caractérisé par un aspect didactique plutôt agaçant : les auteurs se perdent dans une succession d'informations allant des règles aéroportuaires à la capacité en kérosène du Boeing 777, en passant par le fonctionnement d'une torche de découpage Arcair ou encore par les distances entre les planètes ! Le réveil des contaminés et leurs attaques ne débutent qu'à la moitié du livre. Comme dans un film catastrophe, les chapitres alternent entre les personnages principaux et les nombreuses victimes. Ce premier tome n'apporte rien d'original à la littérature vampirique d'horreur existante, et rappelle fortement d'autres œuvres mettant également en scène des invasions de vampires ou de zombies. La construction du récit pourrait toutefois donner lieu à une adaptation cinématographique intéressante.


Chute, la (La lignée 2)
Nuit éternelle, la (La lignée 3)

Blade 2
Strain, the