Oscar Wilde
et le nid de vipères
(Oscar Wilde and the nest of vipers)


Roman policier

Gyles Brandreth

2010

10/18


Le 13 mars 1890, la Duchesse d'Albemarle reçoit les grandes personnalités de Londres, dont le Prince de Galles. Lors de cette soirée, Oscar Wilde rencontre Rex LaSalle, un jeune homme à la beauté pâle, qui lui affirme être un vampire. Le lendemain, la Duchesse est retrouvée morte. Le Prince héritier charge Oscar Wilde, Arthur Conan Doyle et le journaliste Robert Sherard d'enquêter discrètement sur ce décès. L'extravagant Oscar Wilde, qui ne ménage pas ses interlocuteurs, va tout faire pour lever le mystère. Le corps de la Duchesse fut découvert à demi dénudé, la poitrine et la gorge sauvagement griffées et entaillées. Oscar Wilde et ses amis se renseignent sur le vampirisme auprès de Bram Stoker…

Cette série d'enquêtes, parue dans la collection Grands détectives, comprend quatre tomes. Aux Etats-Unis, le roman " Oscar Wilde et le nid de vipères " est paru sous le titre " Oscar Wilde and the vampire murders ". Le roman est rédigé sous la forme de journaux intimes, de télégrammes, d'articles de journaux et de lettres.


Depuis la nuit des temps, les légendes évoquent les vampires. Ces morts-vivants, n'ayant pas trouvé la paix, sont condamnés à errer sur terre. Leur corps est incorruptible. Dans le folklore, le teint des vampires, gavés de sang, n'est pas pâle mais rubicond. Ils se distinguent également par leurs paumes velues et leurs dents pointues. Ces créatures, qui haïssent la lumière du jour, dorment dans un cercueil, les yeux grands ouverts. On ne leur prête ni âme, ni ombre, ni reflet. S'ils ont été blessés de leur vivant, ils continuent à saigner par delà la mort. Les pécheurs qui n'ont pas reçu l'absolution sont condamnés à devenir des vampires, tout comme ceux qui sont responsables d'actes d'une noirceur incomparable : meurtriers, suicidés, tortionnaires, maîtres chanteurs, sorcières, alchimistes, prêtres apostats ou encore princes corrompus.

Rex affirme qu'après minuit, il peut se changer en animal nocturne comme un loup, un hibou, un chat, un rat, un serpent, une chauve-souris ou même un insecte. Selon les légendes, les vampires craignent les roses, l'ail et les crucifix.

Bram Stoker, administrateur du Lyceum Theater, est passionné par les vampires. Il a pour projet un roman intitulé " L'homme de la nuit ". Stoker invite Oscar Wilde et ses amis au Club de vampires. Les membres du Club se réunissent dans des cimetières pour des soirées sur le thème du surnaturel. Un prêtre énumère toutes les méthodes pour détecter et détruire les vampires. Wilde et ses amis assistent au rituel sensé reconnaître le tombeau d'un vampire. Un jeune garçon nu, monté sur un étalon vierge, passe près des tombes. Oscar Wilde se renseigne sur les avancées médicales comme l'hypnose, l'hystérie chez les femmes ou encore la porphyrie (maladie qui touche souvent les familles de haut rang).


Ce roman policier original rappelle, dans la forme et l'ambiance, l'univers de " Dracula ".Ce roman propose une immersion réussie dans la haute société londonienne victorienne. L'intrigue exprime l'intérêt des nantis de l'époque pour l'occulte et les vampires. J'ai apprécié l'alternance entre les différents personnages, notamment la fougue d'Oscar Wilde et les tourments de Conan Doyle.


Bram Stoker