Vampyrus Maleficarum


Roman d'horreur pour adultes

Derek Dark

2007

Edi Livre.com


François de Baatz, journaliste français spécialisé dans les phénomènes parapsychologiques, se rend en Roumanie. Wlado, son contact local, le conduit à Bistrita pour visiter une chapelle. Wlado ordonne à François de desceller un cercueil. Après avoir égorgé une femme, le roumain ressuscite un vampire nommé Kradowsky. François est piégé dans une aventure qui va bouleverser sa vie. Il doit trouver le crâne du Prince des vampires, Dracula…


Les vampires ont été créés par les Grands Anciens (des puissances issues d'une autre dimension) lors d'expériences génétiques sur les humains. Le corps astral et le corps physique mort des vampires ont fusionné. Par ce processus, la décomposition naturelle de leur corps a été stoppée. Les pouvoirs des vampires découlent de leur corps astral, siège de leur volonté. Les vampires peuvent transformer des mortels par un échange de sang. Vidés de leur sang, les victimes se relèvent trois jours plus tard.

La plupart des vampires (à l'exception de Dracula, d'Armando le Prince des vampires de Venise et d'Anne Bathory la fille de la Comtesse Erzebeth Bathory) ont une apparence inhumaine : canines acérées, yeux rouges, mains griffues, peau livide. Ces créatures distillent une aura de terreur. Nyctalopes, ils disposent également d'une force accrue, d'une vitesse hors norme et de sens aiguisés. Leurs capacités surnaturelles leur permettent de contrôler facilement l'esprit des humains, d'effacer la mémoire de leurs proies, de léviter et encore de se transformer (en loup, en brume, en chauve-souris, en rapace, etc.).

Ne supportant pas la lumière du soleil, les vampires dorment durant la journée. Les animaux et les insectes fuient les repaires des non-morts. Les vampires craignent les objets bénis ainsi que l'argent et le pieu qui les paralysent. Leur corps astral est rattaché à leur corps physique par des centres d'énergie comme le cœur. Un pieu, fiché dans cet organe, emprisonne leur corps astral dans les Limbes. Lors de ses rituels aux Grands Anciens, Dracula a écrit un puissant grimoire intitulé le " Vampyrus Maleficarum ". Cet ouvrage révèle les secrets du vampirisme, avec notamment cinq rituels initiatiques.


" Vampyrus Maleficarum " est un roman dense et conséquent, destiné à un public adulte. L'intrigue multiplie les personnages, tous avides de pouvoir, de puissance, de sexe et de sang. Les pulsions macabres et nécrophiles sont largement développées au cours du récit. Le roman présente la séduction de l'immortalité et du vampirisme mais surtout son coté sombre. La mythologie lovecraftienne est le thème central du récit.